Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

VIDÉOS - La Mayenne est sortie de son lit par endroits, mais le pic a sans doute été atteint

vendredi 5 janvier 2018 à 19:53 Par Charlotte Coutard, France Bleu Mayenne

La Mayenne est en crue, elle est sortie de son lit à certains endroits et déborde sur la route. Le département est placé en vigilance jaune, mais le pic a semble-t-il été atteint ce vendredi midi. Depuis, le niveau de l'eau stagne, et la décrue devrait s'amorcer.

La Mayenne a débordé à Mayenne, le chemin de halage est impraticable.
La Mayenne a débordé à Mayenne, le chemin de halage est impraticable. © Radio France - Charlotte Coutard

Mayenne, France

La Mayenne déborde à certains endroits du département, même si nous sommes bien loin des crues torrentielles que l'on a pu voir ces dernières heures en Savoie ou en Isère. Notre département est en vigilance jaune pour risque de crue, le premier niveau de vigilance avant le niveau orange et le niveau rouge. 

Le chemin de halage sous l'eau

Le point le plus sensible se situe à Mayenne. Le chemin de halage est totalement sous l'eau. Ce vendredi midi, le niveau de l'eau affichait 1 mètre 94. Il est monté de 50 centimètres en deux jours, et même de 20 centimètres en six heures ce vendredi. 

La décrue devrait s'amorcer

Mais selon le directeur départemental des territoires de la Mayenne, Alain Priol, le pic a sans doute été atteint. "Il est clair que c'est la station de Mayenne qui est la plus concernée par cette crue. On peut dire qu'il n'y aurait sans doute pas eu de vigilance jaune sans la montée sur cette station de Mayenne. On est arrivé aujourd'hui à _un niveau de crue qui est relativement significatif, sans être dommageable_, dans l'état actuel des choses", explique Alain Priol. 

Alain Priol, directeur départemental des territoires de la Mayenne.

Car en 2004, l'eau est montée à 2,04 mètres, 2,92 mètres en 1995 et 3,40 mètres en 1974.

"On semble bien avoir atteint ce vendredi midi le niveau maximum" - Alain Priol

"Le côté rassurant, c'est qu'on semble bien avoir atteint ce vendredi midi le niveau maximum, avec une stabilité qui est observée. On peut espérer, au vue des prévisions de précipitations, _après cette stabilité une décroissance_. Des stations situées en amont de celle de cette station de Mayenne, montre une décroissance de la crue, donc c'est plutôt rassurant", ajoute Alain Priol.

Des habitants inquiets

Une bonne nouvelle pour les habitants de Mayenne, car certains commençaient à s'inquiéter, comme Yolande. Cette retraité vit depuis 34 ans au bord de la Mayenne, à Mayenne. Le sous-sol de sa maison a déjà été inondé quatre fois dans les années 1990. Elle avait perdu un congélateur, une gazinière, et des outils. Elle ne veut pas revivre ça.

Le cehmin de halage est inaccessible à Mayenne. - Radio France
Le cehmin de halage est inaccessible à Mayenne. © Radio France - Charlotte Coutard

"Je surveille, parce que ce n'est pas agréable d'être inondé, je le sais" - Yolande

"La première chose que je fais le matin, c'est que j'ouvre mon volet, et je regarde. Ça m'inquiète, je regarde toutes les demi-heures si ça n'a pas monté. Je surveille, parce que ce n'est pas agréable d'être inondé, je le sais. Dans le sous-sol, nous avons tout monté en hauteur, un diable, la tondeuse, et on a sorti la voiture. _On ne sait pas trop comment faire_. De toute façon, vous ne pouvez pas empêcher l'inondation si elle doit avoir lieu, mais il faut prévoir quand même", déclare Yolande.

Le témoignage de Yolande, une Mayennaise inquiète.

Il faut rester vigilants

Mais selon Jean-Claude, il ne faut pas s'inquiéter, il habite lui aussi au bord de la Mayenne : "Ce n'est pas inquiétant, on l'a déjà  vu comme ça, plus haute que ça même. Mais ça prend tout au passage, on voit des troncs d'arbres énorme. Mais moi je suis serein". Michelle non plus n'est pas inquiète. Elle est même venue voir la crue avec son petit-fils. "Les bancs sur les quais sont recouverts pratiquement. On est allé sur le halage, c'est barré, et c'est très impressionnant. _Nous c'est plus en spectacle_", sourit la Mayennaise.

Reportage France Bleu Mayenne de Charlotte Coutard.

Soyez tout de même prudents, et ne vous approchez pas trop près de l'eau. La Préfecture de la Mayenne recommande aussi aux automobilistes d'être vigilants sur la route.