Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

VIDEOS – Une étude pour cerner les habitudes des lièvres de l’est de la Somme

jeudi 29 mars 2018 à 22:39 Par Claudia Calmel, France Bleu Picardie

C’est la troisième année consécutive que la Fédération des chasseurs de la Somme y participe. Elle a organisée une grande battue cette semaine pour capturer des lièvres et les équiper de colliers émetteurs.

Neuf lièvres ont été capturés et relâchés au cours de la battu
Neuf lièvres ont été capturés et relâchés au cours de la battu © Radio France - Claudia Calmel

Rouvroy-en-Santerre, France

Une centaine de chasseurs qui arpentent des champs pour étudier la population de lièvres. Vous les avez peut-être aperçus, ce mercredi à Rouvroy-en-Santerre près de Roye. Ils ont capturé des lièvres pour les identifier. Des animaux vont participer à une étude qui permettra à terme de suivre leur évolution et de mieux connaître leur comportement.

C’est un champ qui a été choisi comme terrain de prélèvement. Les chasseurs volontaires se sont divisés en deux groupes : les marcheurs (ou rabatteurs) chargés d'avancer en ligne serrée sur près d’un kilomètre pour rabattre le gibier vers des filets. Gilles fait partie de cette équipe : « On a beau courir et faire de grands mouvements avec les bras, les lièvres arrivent parfois à nous éviter : ils sont très rapides et certains ont l’air malins ! »

Gilles fait partie des rabatteurs  - Radio France
Gilles fait partie des rabatteurs © Radio France - Claudia Calmel

Les rabatteurs progressent vers l’extrémité du champ où sont posés les filets de capture.

De l’autre côté du champ, plusieurs volontaires sont allongés sur des sacs en toile de jute dans le champ, près des filets. Ce sont eux qui sont chargés de récupérer les lièvres qui se précipitent dans le « piège ».

Neuf lièvres ont été capturés ce mercredi matin. Des animaux qui ont été bagués et équipés de colliers GPS pour certains. Les lièvres ont tous été relâchés dans la foulée, en bonne santé.

Le but de l'opération ? Essayer de cerner les habitudes de ces animaux pendant la période estivale pour ajuster les pratiques de chasse. Jean-Sébastien Guitton s'occupe des études sur le lièvre à l'Office national de la Chasse et de la Faune sauvage : « On essaie de faire en sorte que la chasse ne mette pas en danger les populations de lièvres et qu’elles restent à un niveau satisfaisant pour la biodiversité. _Les chasseurs doivent veiller à ce que ces populations se portent bien_, qu’elles ne soient pas en danger. Et c’est en les connaissant mieux qu’on pourra les chasser de manière durable. » 

Les résultats de cette étude sur les habitudes des lièvres de la Somme seront connus l'an prochain.