Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Crise des déchets: encore deux ans de réserves à Viggianellu et un projet de Viggianellu 2?

vendredi 11 mai 2018 à 15:10 Par Marion Galland, France Bleu RCFM

Alors que les associations annoncent que le centre d’enfouissement de Viggianellu arrivera à saturation à la mi-juillet, le gestionnaire du centre assure qu’il y a encore deux ans de réserves et parle de son projet de Viggianellu 2.

Le gestionnaire du CET de Viggianellu affirme qu'il y a une possibilité d'optimiser le site pour encore deux ans
Le gestionnaire du CET de Viggianellu affirme qu'il y a une possibilité d'optimiser le site pour encore deux ans - SYVADEC

Corse, France

Alors que l’accès au d’enfouissement de Prunelli di Fiumorbu est toujours bloqué par les riverains d’une part et par le maire d’autre part, celui de Viggianellu a repris du service. Le collectif Valincu lindu a levé son blocage il y a presque une semaine en annonçant qu’il le reprendra dès la mi-juillet si aucune solution alternative n’est trouvée d’ici là. Selon le collectif, à cette date, Viggianellu aura atteint sa capacité maximale. Faux rétorque le gestionnaire du centre, Alexandre Lanfranchi. 

Deux ans de souffle

« Le centre de Viggianellu a une possibilité d’optimisation », explique-t-il. « A sa création les bureaux d’études avaient laissé la possibilité de l’optimiser, c’est ce qui se fait très fréquemment dans les CET. Le SYVADEC a fait une demande pour optimiser ce centre à son maximum et mi-juillet si nous raidissons un peu les digues, sans empiéter au sol, les volumes au sol ne changeront pas, il y a une possibilité de pallier cette crise des déchets et d’avoir encore deux ans de souffle. »  

Alexandre Lanfranchi, "il y a une possibilité d'avoir deux ans de souffle à Viggianellu"

Alexandre Lanfranchi, qui, au-delà de ce délai, de deux évoque son projet, non loin du centre actuel, d’un nouveau centre, Viggianellu 2

Selon Alexandre Lanfranchi, Viggianellu 2 pourrait voir le jour d'ici à la fin d'année

« Mon projet a déjà été validé à 80% », affirme le gestionnaire. « Tout ce qui est centre de tri et de valorisation est déjà validé et est en cours de création. La partie manquante, va passer très prochainement en enquête publique et en commission CoDERST (conseil de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques). Il pourrait voir le jour dès la fin de l’année ».

"Il n'y a plus de pollution"

Le gestionnaire insiste sur le fait que les CET ne sont plus ceux d’il y a vingt ou trente ans, «Les choses ont évolué ! Aujourd’hui les centres sont étanches, il y a des suivis, des contrôles, tout est fait en bonne et due forme et il n’y a plus de pollution. Il n’y a aucun risque à accueillir un centre ! Les gens font souvent l’amalgame entre nuisances et pollution, aujourd’hui la fumée des bateaux du fret pollue bien plus que les centres d’enfouissement » 

Alexandre Lanfranchi, "il n'y a aucun risque à accueillir un CET"