Climat – Environnement

Vigilance orange levée en Vaucluse, dans le Var et les Bouches-du-Rhône

Par Aurélie Lagain, France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse et France Bleu mardi 13 octobre 2015 à 6:23

Vélo sous les pluies d'orage
Vélo sous les pluies d'orage © Radio France - Aurélie Lagain

Pas de dégâts particuliers, en Vaucluse notamment, après l'épisode orageux qui a duré quasiment 24 heures sur la région provençale. La vigilance orange a été levée sur trois départements.

Météo France a levé ce mardi matin à 6h sa vigilance orange, en cours depuis lundi matin, pour "pluies-inondations" en Vaucluse et dans les Bouches-du-Rhône et pour "orages" du côté du Var.

Les pluies ont été abondantes dans l'ouest et le nord des Bouches-du-Rhône ainsi qu'en Vaucluse. A Avignon, un fort orage a éclaté peu après minuit.

"Des averses parfois orageuses continuent de circuler sur les trois départements, mais leur intensité ne justifie plus le maintien en vigilance orange". (Météo France)

Les dégâts restent visiblement limités : les pompiers de Vaucluse et des Bouches-du-Rhône n'ont pas été particulièrement appelés et ne signalaient aucun problème ce mardi matin. 

Au centre opérationnel d'incendie et de secours de Vaucluse (CODIS) les pompiers ont passé la journée de lundi devant des cartes, des bulletins de prévision et des images satellite pour suivre l'évolution du phénomène orageux en temps réel.

Reportage de Daniel Morin au CODIS de Vaucluse

La  salle opérationnelle des pompiers de Vaucluse à Avignon - Radio France
La salle opérationnelle des pompiers de Vaucluse à Avignon © Radio France - Daniel Morin

En Vaucluse, l'Ouvèze, l'Aygues et le Calavon Coulon sont repassés en vigilance verte pour risques de crues.

A Vedène, 250 mètres carrés du toit terrasse de l'atelier de mécanique véhicules industriels du lycée professionnel Domaine d'Eguilles s'étaient effondrés sous le poids de l'eau, lors des orages du 3 octobre. Lundi, préventivement, l'atelier maçonnerie a été évacué. "La région a mandaté des experts qui inspectent la structure de ces bâtiments datant des années 80 et va faire parvenir des pré-fabriqués", explique la proviseur, Aline Ginère.

Aline Ginère, proviseur du LEP

A lire aussi : Vigilance orange aux orages et inondations sur le Sud-Est de la France