Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Villes et villages fleuris : Thionville fête sa quatrième fleur

mardi 5 décembre 2017 à 0:06 Par Lucas Valdenaire, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu

Mission accomplie : Thionville rentre dans le cercle très fermé des villes et villages fleuris aux quatre fleurs. C'était un objectif affiché par la municipalité depuis 2014. Ce label très prisé devrait attirer de nouveaux touristes.

La présentation officielle de la quatrième fleur s'est déroulée ce lundi au Beffroi de Thionville
La présentation officielle de la quatrième fleur s'est déroulée ce lundi au Beffroi de Thionville © Radio France - Lucas Valdenaire

Thionville, France

Une, deux, trois... et quatre ! C'est officiel depuis ce lundi : Thionville peut maintenant afficher une quatrième fleur sur ses panneaux à l'entrée de la commune. La dernière fois, c'était en 1992. La ville est ainsi restée coincée à trois fleurs pendant plus de 25 ans.

Mérité ou pas ?

Le jury national du palmarès des villes et villages fleuris s'est réuni ce jeudi 30 novembre et ce vendredi 1er décembre à Troyes dans l'Aube et leur décision est officielle depuis ce lundi. Le nouveau panneau a été présenté en début de semaine au Beffroi de Thionville. Le conseil municipal et la majorité des agents municipaux étaient présents pour l'occasion.

La mairie s'était fixée cet objectif en 2014. La voilà récompensée et distinguée pour la qualité de ses espaces verts et de son cadre de vie. En Moselle, seulement six communes affichent quatre fleurs : Metz, Montigny, Bitche, Sarreguemines, Rombas, et désormais Thionville. Alors, mérité ou pas ? A écouter quelques promeneurs du centre-ville : c'est clairement oui.

"On m'avait vendu une ville un peu grise, post-industrielle et désertée. Mais au final, elle est harmonieuse et gracieuse," s'exclame Alexandre, un avocat parisien tout juste sorti de la gare. Cette étudiante confirme :

"On a le parc Napoléon ! Le parc Wilson aussi. On en a plein dans le coin. Franchement, oui c'est quand même mérité."

Quatre fleurs ? Une fierté pour les habitants. Une fierté aussi pour les jardiniers qui ont travaillé sur le projet. Caroline est paysagiste et confirme que l'objectif était ambitieux : "ça a été difficile parce qu'il fallu réaménager énormément de choses."

"Par exemple les rosiers dans la roseraie, il a fallu tout replanter !"

Derrière ces quatre fleurs, il n'y a pas que des jardiniers. Il y a plus d'une centaine d'agents municipaux, comme Jean, au service propreté du centre-ville depuis 12 ans : "ce n'est pas un service qu'on met souvent en valeur. C'est le cas un peu plus maintenant. Alors oui j'en suis un peu fier."

Seulement 235 villes et villages affichent quatre fleurs en France - Radio France
Seulement 235 villes et villages affichent quatre fleurs en France © Radio France - Lucas Valdenaire

Des touristes "quatre fleurs ?"

A l'Office de tourisme de Thionville, c'est un dossier qui aboutit enfin. Plusieurs années de communication sur le sujet ont fini par payer. On espère désormais des retombées économiques rapides, en attirant plus de touristes et donc en proposant de nouvelles offres adaptées. "Comme des visites du centre-ville autour du fleurissement avec des experts des serres municipales par exemple..."

L'adjointe au maire de Thionville en charge de l'environnement et du cadre de vie Patricia Renaux assure que des touristes "quatre fleurs" feront très vite leur apparition : "certains font le tour des 235 communes à quatre fleurs de France !"

"C'est une reconnaissance de l'attractivité de la ville. De nouveaux habitants et de nouvelles entreprises s'installeront pour le cadre de vie thionvillois."

La municipalité a également fait le choix de ne pas toucher au budget des "espaces verts". Ce qui n'est pas évident pour tout le monde dans un contexte de baisse globale des dotations. "On a rien changé, assure l'ajointe au maire. On a les mêmes effectifs, alors qu'il y avait des velléités sur les années précédentes pour supprimer des espaces verts. Nous, on a opté pour maintenir tous ces services".

Le prochain objectif de la ville est encore plus ambitieux : décrocher la "fleur d'or", c'est-à-dire la distinction ultime. Seules trois communes mosellanes y sont parvenues : Sarreguemines (2012), Montigny-lès-Metz (2016) et Bitche à deux reprises (2010 et 2016).

Une quatrième fleur pour Thionville - le reportage

"Faire aussi beau avec moins de moyens"

La commune de Bitche a, quant à elle, réussi à faire des économies, tout en gardant son label. Le maire Gérard Humbert explique que ses agents utilisent "des plants annuels" et le "fauchage tardif" par exemples. "A la citadelle, il y a la transhumance des moutons également : voilà des mesures environnementales qui ne coûtent pas grand chose."

"Il faut susciter l'ingéniosité de nos jardiniers qui trouvent toujours le moyen de faire différemment et tout aussi beau en utilisant moins de moyens."

"Il faut susciter l'ingéniosité de nos jardiniers", Gérard Humbert, maire de Bitche