Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Viticulture : des murs en pierres sèches, pour préserver la biodiversité et prévenir les coulées de boue

samedi 12 janvier 2019 à 7:17 Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Un programme de construction de murs en pierres sèches est en cours dans le vignoble alsacien. Quatre viticulteurs ont été retenus pour y participer.

Un mur est en construction à Ammerschwihr, près de Colmar
Un mur est en construction à Ammerschwihr, près de Colmar © Radio France - Guillaume Chhum

Ammerschwihr, France

Un programme de construction de murs en pierre sèches est en cours dans le vignoble alsacien.  Une construction ancestrale qui permet de protéger la biodiversité, mais aussi faciliter l'écoulement des eaux et éviter les risques de coulées de boue dans les vignes. Des coulées de boue qui avaient faits des dégâts cet été, près de Voegtlinshoffen. 

Un programme de construction qui va de Ribeauvillé à la vallée de Thann 

Le programme vient d'être lancé par le Parc Naturel des Ballons des Vosges, en partenariat avec l'Etat, la Région Grand Est, mais aussi l'agence de l'eau Rhin-Meuse. Grâce au financement à 50% par la Région et de l'Etat, quatre vignerons et la ville de Ribeauvillé construisent en ce moment ces murets en pierres sèches. 

C'est sur une ligne qui va de Ribeauvillé à la vallée de Thann. Les vignerons sont conseillés par des muraillers, avant d'entreprendre les travaux. 

Christian Binner explique pourquoi il s'est lancé dans cette construction de mur en pierres sèches

Les muraillers en pleine construction du mur  - Radio France
Les muraillers en pleine construction du mur © Radio France - Guillaume Chhum
Les travaux ont débuté dans les vignes  - Radio France
Les travaux ont débuté dans les vignes © Radio France - Guillaume Chhum

Biodiversité préservée et limitation des coulées de boue 

Cette construction permet de préserver le lézard vert ou encore l'oiseau la Huppe fasciée qui y trouvent refuge à l'intérieur des pierres, qui sont espacées.  Cela permet aussi de mieux filtrer l'eau quand il pleut et limiter aussi les coulées de boue dans le vignoble. 

Des pierres locales sont utilisées pour la fabrication du muret. A Ammerschwihr, près de Colmar, le vigneron Christian Binner, est en train de construire un mur, dans les hauteurs de ses vignes. 

Il fera 40 mètres de long et 2 mètres de hauteur, une construction qui lui coûtera 40.000 euros, mais il bénéficie d'un financement à hauteur de la moitié de ce prix. 

Reportage chez Christian Binner qui s'est lancé dans la construction d'un mur en pierres sèches dans ses vignes