Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Xylella fastidiosa : La bactérie officiellement découverte pour la première fois sur des lauriers roses en Corse

vendredi 20 juillet 2018 à 16:45 Par Christophe Giudicelli et Thibault Quilichini, France Bleu RCFM

Selon les relevés de la préfecture de Corse, au 30 juin 2018, sur 842 prélèvements, un s'est révélé positif à la souche "multiplex". La souche de la bactérie jugée la moins dangereuse.

xylella Fastidiosa
xylella Fastidiosa © Radio France - Eliane Parii

Corse, France

Selon les derniers relevés de la préfecture de Corse datant du 30 juin 2018, la bactérie xylella fastidiosa a été relevée officiellement et pour la première fois sur un laurier rose en Corse. C’est la première fois que ce type d’arbre est officiellement touché par la bactérie. La souche observée est dite "souche multiplex", jugée moins dangereuse. La xylella fastidiosa est présente en Corse sur d'autres arbres depuis 2015. 

Pas une surprise pour les pépiniéristes et les oléiculteurs

Certains oléicultures affirment avoir repéré la Xylella Fastidiosa sur des lauriers roses il y a 14 mois déjà. Pour Sandrine Marfisi, la présidente des oléiculteurs corses "les autorités ont une longueur de retard." Le syndicat dénonce "un décalage entre l’officialisation des résultats et la réalité sur le terrain."

Le syndicat redoute une nouvelle progression de la Xylella Fastidiosa en Corse. Pour rappel, la bactérie s’attaque aux oliviers et est présente en Corse depuis 2015.

Surveiller la bactérie, mais sans être alarmiste

Pour Jacques Parodi, le directeur de la Direction départementale, de l'alimentation, de l’agriculture et de la forêt, l'affaire doit être surveillée, mais il ne faut pas être alarmiste. Le laurier rose infecté se trouve au collège de Propriano :" C'est un laurier rose qui a une dizaine d'années, situé dans un secteur où dans lequel on avait déjà isolé la Xylella fastidiosa... les insectes vecteurs existent, on sait que la bactérie est déjà dans ce secteur. La nouveauté, oui, c'est que le laurier est contaminé, mais scientifiquement ça n'a rien de surprenant."