Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Risques de crues au Mans : les principaux aménagements à prévoir

lundi 8 octobre 2018 à 17:48 Par Bertrand Hochet, France Bleu Maine

Depuis la crue de 1995 plusieurs constructions ont été réalisées, au Mans, pour limiter les risques d'inondations. Dernier projet en date : la construction d'un muret, quai Ledru Rollin (entre le tunnel et le pont Gambetta), préconisé pour sécuriser la réhabilitation de l'ancien Stade Bollée.

 L'Association de Défense des Sinistrés et de Protection des Quartiers Inondables a été fondée en 1966.
L'Association de Défense des Sinistrés et de Protection des Quartiers Inondables a été fondée en 1966. - ADSPQI

Le Mans, France

Un périmètre encore plus large. Au Mans, le quartier Beaulieu - Boussinière a rejoint récemment la liste des lieux inondables. La préfecture recommande de réaliser des aménagements notamment pour protéger la réhabilitation de l'ancien stade Bollée. Une protection devrait être construite en bord de Sarthe, le long du quai Ledru Rollin (entre le tunnel et la rue Gambetta). Les premières études viennent d'être lancées. 

Concrètement, il s'agit de remplacer l'actuelle barrière par un muret de 60 cm de haut. Cet aménagement est nécessaire mais pas suffisant, estime Michel Rioux. "L'eau ne va-t-elle pas contourner ce muret qui ne mesure que 375 mètres de long? , s'interroge le président de l'Association de Défense des Sinistrés et de Protection des Quartiers Inondables, d'autant, précise-t-il que "le quartier Chancel est, lui aussi, inondable". 

Ce qui a déjà été fait

  • Des digues dans les trois quartiers les plus inondables du Mans : Olivier Heuzé, Australie et Crétois. "Ces quartiers sont protégés en cas de crue similaire à celle de 1995 en hauteur mais si, comme à cette époque, la crue dure, les digues ne suffiront pas car l'eau remontera sous les terrains sableux de ces quartiers", nuance Michel Rioux, président de l'Association de Défense des Sinistrés et de Protection des Quatriers Inondables. 

  • Des aménagements sur l'Ile aux planches : la zone verte, sans jeux pour enfants sert de déversoir, permettant à l'eau de circuler entre le canal et la Sarthe.

  • Une meilleure circulation de l'eau entre la Sarthe et l'Huisne, notamment grâce à des écluses métalliques pouvant être totalement relevées si besoin.

Ce qui reste à faire

  • Aménager la confluence Sarthe - Huisne, pour que l'Huisne ne rentre plus perpendiculairement dans la Sarthe, derrière le Gué de Maulny (quartier Australie, secteur Le Sable d'Or) car, aujourd'hui, en cas de crue, "cela crée un bouillonnement important, comme un barrage naturel", explique Michel Rioux, président de l'Association de Défense des Sinistrés et de Protection des Quatriers Inondables (ADSPQI).

  • Aménager le canal de la Raterie, dans le quartier Saint Georges. "Il faut élargir le pont pour un meilleur passage de l'eau et prévoir un déversoir, comme sur l'Ile aux planches pour qu'en cas de crue, l'eau du canal se déverse dans la plaine d'Allonnes", préconise Michel Rioux, de l'ADSPQI.  

  • "Gratter" le fond des rivières. Dans la traversée du Mans, les lits de la Sarthe et de l'Huisne ont "un profil de montagnes russes", résume Michel Rioux. "Il faut reprofiler le fond du lit pour gagner plusieurs centimètres d'abaissement de la ligne d'eau".