Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Y aura t-il des cèpes cette année dans les Landes ?

dimanche 7 octobre 2018 à 17:02 Par Valérie Mosnier, France Bleu Gascogne

On devrait être en pleine saison des cèpes. Sauf qu'ils sont toujours rares dans le département des Landes. Aura t-on une chance d'en ramasser autant que d'habitude ? Explications avec Frédéric Placin, scientifique qui a installé à Biscarrosse une boletière expérimentale.

Le printemps extrêmement pluvieux n'aide pas à la pousse des cèpes
Le printemps extrêmement pluvieux n'aide pas à la pousse des cèpes © Maxppp - Aurelien Morissard

Landes, France

Ils se font attendre ! Où sont les cèpes ? Si vous en avez trouvé, vous êtes dans la catégorie des chanceux. Pour pousser, les "Boletus Edulis", des cèpes de Bordeaux, l'espèce la plus répandue et la plus connue dans les Landes, ont besoin que plusieurs facteurs soient réunis. Frédéric Placin, scientifique qui a installé à Biscarrosse, depuis une vingtaine d'années, une boletière expérimentale, un terrain sur lequel il observe la pousse des cèpes de Bordeaux, nous explique

2018 : année avec ou sans cèpes ?

"Sans cèpes, je n'irais pas jusque là, mais avec beaucoup de cèpes, je ne pense pas. Les conditions ne sont pas très bonnes cette année pour qu'il y  ait une grosse production. Et elles ne sont pas bonnes actuellement, parce qu'il fait très sec et le champignon a vraiment besoin d'eau pour pouvoir pousser, puisqu'il est composé quasiment à 90% d'eau. Donc, c'est un réel problème actuellement, parce qu'on ne peut pas savoir si la production va être bonne. Mais, moi personnellement, je pense qu'il n'y en aura pas beaucoup. En tout cas, sur mon terrain, il n'y en aura pas beaucoup."

Pourquoi on ne trouve pas beaucoup de cèpes en ce moment ?

"Il n'a pas plu quasiment depuis un mois et demi et les champignons sont composés de vraiment beaucoup d'eau. Donc, ils peuvent pousser mais très très lentement. Quand il n'y a pas beaucoup d'eau, ils vont pousser excessivement lentement. Donc, on les verra pas sortir avant quelques temps. Il faut vraiment de l'eau. Pour ma boletière, il me faut à peu près 30 millimètres d'eau pour avoir une production qui commence, et là on en est bien loin. Sur le mois de septembre, je crois qu'il est tombé 9 millimètres ! C'est très très peu."

Les pluies du printemps n'ont servi à rien ? 

"Les pluies du printemps ont justement été très néfastes pour la production. Le champignon a besoin de sécheresse au printemps pour se développer dans le sol. Le problème c'est que les pluies du printemps ayant été excessives, on aura quasiment pas de production à l'automne. C'est pour ça que je dis qu'il n'y aura quasiment pas de champignons : le printemps ayant été très pluvieux, les arbres n'ont pas manqué d'eau, donc ils n'ont pas fait appel aux champignons. Il n'y a pas de matériel dans le sol, de mycélium pour donner du champignon. C'est ce que je prévois, maintenant... Je peux me tromper, j'espère me tromper ! Il y a des années sans et des années avec, mais les années où il pleut beaucoup au printemps généralement, elles ne sont pas propices à une production à l'automne. Donc, il faut s'attendre à très peu de champignons."

Est-ce que la température a une influence sur la pousse des cèpes ? 

"Il faut faire la différence entre plusieurs cèpes. Ceux qui sont thermophiles, qui aiment la température. Ceux-là peuvent pousser même en été, c'est le "cèpe d'été" et "tête noire". On peut les voir arriver en août, en septembre, dès qu'il y a un orage, ils vont pouvoir pousser. Moi, je m'intéresse principalement au cèpe que l'on appelle "Boletus Edulis", le cèpe de Bordeaux, le cèpe blanc que l'on trouve à l'automne. Lui a besoin de températures un peu froides pour commencer à pousser. Il faut que le sol soit à une température de 15°C et là, ça commence à démarrer. Il a fait un peu frais la semaine dernière, donc il a pu y avoir un petit choc thermique."

C'est trop tard ?

"On peut en avoir jusqu'en novembre, même jusqu'en décembre ! Une année, 2015 ou 2016, la saison a démarré au 15 novembre. Donc c'est pas impossible, on peut en voir arriver bien tard. On peut aussi parler du réchauffement climatique à ce niveau là. Comme le cèpe est très réactif vis à vis de la température, avec un réchauffement climatique qui interviendra dans les années futures, on aura des cèpes de plus en plus tard dans la saison. Les saisons se décalent et on risque certainement d'en avoir en novembre."

Quels secteurs dans les Landes sont privilégiés ?

"Les secteurs qui ont été arrosés par les pluies d'orage peuvent être producteurs. Dans les régions argileuses, dès qu'il pleut l'eau est retenue par l'argile et il faut moins de pluie pour que la production s'enclenche. On peut espérer, avec une petite pluie d'orage, une production. Donc plutôt vers la Chalosse, ce sera un endroit bien plus propice à une production s'il ne pleut pas beaucoup. En revanche, sur les sols très sableux, il faut au moins 30 millimètres de pluie et là, on n'y est pas encore !"

Une fois la pluie tombée, il faut encore attendre une douzaine de jours pour la pousse des cèpes. Mais, plus il va faire froid, plus le temps d'attente sera long : quatorze ou quinze jours après la pluie.