Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Yelomobile, le service d'autopartage de l'agglomération rochelaise, fait peau neuve

-
Par , France Bleu La Rochelle

Nouvelles voitures, nouveaux tarifs : bientôt du changement concernant le service d'autopartage Yelomobile à La Rochelle. Il s'agit de conquérir de nouveaux utilisateurs, avec l'espoir d'éviter à certains habitants l'achat d'une deuxième voiture.

Le service d'autopartage de l'agglomération va connaître une importante mise à jour, avec une flotte totalement renouvelée incluant désormais des véhicules hybrides.
Le service d'autopartage de l'agglomération va connaître une importante mise à jour, avec une flotte totalement renouvelée incluant désormais des véhicules hybrides. © Radio France - julien fleury

La Rochelle, France

Avec seulement 28 véhicules électriques disponibles, et des formules d'abonnements peu porteuses, Yelomobile, le service d'autopartage de l'agglomération rochelaise, confié au groupe citiz, s'apprête à faire peau neuve. A partir du 10 septembre, 45 voitures toutes neuves seront proposées au public. Toujours des électriques (Smart) mais aussi des hybrides (Toyota Yaris). Les tarifs sont également revus, avec l'ambition est de séduire de nouveaux utilisateurs, et de couvrir une gamme plus large de besoins.

L'ambition des élus de l'agglomération est écologique : permettre aux habitants de La Rochelle et de sa périphérie immédiate d'éviter, si possible, l'achat d'une deuxième voiture. Pour cela, sept nouvelles stations vont être créées (en plus des 13 actuelles), dans les quartiers rochelais de Lafond et La Pallice, ainsi que dans trois nouvelles communes de la première couronne rochelaise : Lagord, Périgny et Puilboreau. Jusqu'à présent, seule Aytré disposait d'une station.

Le service d'autopartage rochelais ne conserve plus que 28 véhicules électriques. La flotte va passer à 45 véhicules (Smart électriques et des Toyota Yaris hybrides notamment). - Radio France
Le service d'autopartage rochelais ne conserve plus que 28 véhicules électriques. La flotte va passer à 45 véhicules (Smart électriques et des Toyota Yaris hybrides notamment). © Radio France - julien fleury

Toits noirs, toits jaunes

Le parc de véhicules va être également totalement renouvelé.  On va donc passer à 45, puis à terme à 55. Avec toujours des voitures électriques (la marque de La Rochelle depuis Michel Crepeau qui avait lancé le service), mais aussi des hybrides. Les Smart électriques seront repérables à leur toit noir. Dans le centre de La Rochelle, on les trouvera dans les stations habituelles. Mais on pourra aussi les garer un peu partout dans la rue, c'est le principe de la dépose libre (dans un périmètre bien déterminé). Pour emprunter une voiture il faudra regarder la carte en temps réel sur son téléphone.

Mais on pourra aussi désormais emprunter des véhicules hybrides, avec un toit jaune cette fois. Essentiellement des Toyota Yaris, mais aussi des utilitaires et des monospaces 7 places. Là, le système est différent. Il faut déposer la voiture dans la station où on l'a trouvé (location en boucle). Régime en vigueur pour les nouvelles stations de Lagord, Périgny, et Puilboreau, sans oublier l'office de tourisme, la place des Cordeliers, Lafond et La Pallice à La Rochelle, qui ne disposeront que de voitures hybrides. Mais on trouvera aussi des hybrides dans les stations existantes de l'Arsenal, la gare, Saint-Maurice et Aytré (qui conserveront des électriques).

Les voitures électriques pourront désormais être déposées n'importe où dans la rue, à l'intérieur d'un périmètre comprenant tout La Rochelle à l'exception de La Pallice - Aucun(e)
Les voitures électriques pourront désormais être déposées n'importe où dans la rue, à l'intérieur d'un périmètre comprenant tout La Rochelle à l'exception de La Pallice - citiz - cda de La Rochelle

Fini l'abonnement mensuel, bonjour le pack

L'agglomération promet également des tarifs plus attractifs. Pas flagrant lorsqu'on utilisera une yelomobile électrique de façon ponctuelle : 10 euros de l'heure, c'est même un poil plus élevé qu'aujourd'hui. En revanche les hybrides coûteront quatre fois moins cher de l'heure, et on pourra même les emprunter plusieurs jours. Comptez 25 euros par jour pour une hybride. Mieux que chez un loueur de voitures, assurent les élus. On pourra également opter pour un tarif kilométrique.

Et puis fini les abonnements mensuels. Place à des packs annuels permettant d'accéder à un crédit avec un tarif réduit, jusqu'à 30%.  Des packs commercialisés entre 270 et 1050 euros. Enfin, un tarif social est mis en place, permettant d'accéder à des tarifs à moitié prix, mais il faudra justifier d'un quotient familial de 650 euros maximum. Ce nouveau service sera présenté officiellement dans une dizaine de jours, mais les abonnés actuels ont déjà été sensibilisés.

L'objectif des élus de l'agglomération rochelaise est écologique : relancer l'utilisation de l'autopartage, dans l'espoir que les habitants évitent désormais d'acheter une deuxième voiture. - Radio France
L'objectif des élus de l'agglomération rochelaise est écologique : relancer l'utilisation de l'autopartage, dans l'espoir que les habitants évitent désormais d'acheter une deuxième voiture. © Radio France - julien fleury
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu