Culture – Loisirs

100.000 visiteurs attendus au salon Cheval Passion

Par Anne Domece, France Bleu Vaucluse mercredi 18 janvier 2017 à 9:07

Cheval Passion débute ce mercredi à Avignon
Cheval Passion débute ce mercredi à Avignon © Maxppp - .

C'est parti pour Cheval Passion, le salon international dédié au monde du cheval. 800 exposants et 1.200 chevaux attendent les visiteurs ce mercredi et jusqu'à dimanche au Parc des Expos d'Avignon.

C'est devenu, au fil des ans, un rendez-vous incontournable dans le monde équestre. La 32e édition de Cheval Passion débute ce mercredi au Parc des Expos d'Avignon, elle dure jusqu'à dimanche.

Ce salon international rassemble cette année encore 1.200 chevaux, 800 éleveurs, 250 exposants et fait la part belle aux innovations et démonstrations en tout genre. Les visiteurs peuvent aussi assister à l'une des cinq représentations du Gala des Crinières d'Or. Tout le programme est en ligne sur le site de Cheval Passion.

Filière très dynamique

Mais Cheval Passion permet aussi de rappeler que la filière équestre est très vivace en Vaucluse et en Provence Alpes Côte d'Azur. La région regroupe 45.000 licenciés. L'équitation représente le troisième sport le plus pratiqué (après le football et le tennis), le premier sport chez les filles.

"Réputé onéreux, c'est un sport qui se démocratise, se félicite Jacques Dulcy, le président du Comité départemental d'Equitation. Aujourd'hui, on peut monter à tout âge, et quelque soit ses moyens financiers."

Jacques Dulcy

La filière équestre représente aussi en Vaucluse un secteur économique dynamique, qui se développe vite.

"Le département comptait trois centres équestres dans les années 80, il en compte aujourd'hui près d'une centaine. Et chaque centre emploie des moniteurs, des palefreniers, des soigneurs... C'est un secteur vecteur d'emplois" (Jacques Dulcy).

De multiples métiers sont rattachés au monde du cheval. Anthony Dawid-Michaux est maréchal-ferrant à Oppède. Il adore son métier :

"J'ai eu le déclic quand j'étais gamin, en voyant un maréchal-ferrant travailler dans le centre équestre où je prenais des cours. J'ai passé les diplômes et aujourd'hui j'y consacre ma vie. Le métier est dur, physique... Mais c'est un bonheur" (Anthony, maréchal-ferrant)

Anthony Dawid-Micaux

Joséphine Luquet aussi consacre sa vie au cheval. Elle est vétérinaire équin, elle ne soigne que les chevaux (et les ânes) :

"Ce sont des animaux très fragiles au niveau gastrique et locomoteur, ils peuvent développer des pathologies particulières. Mais ce sont des animaux fascinants, il faut du temps pour mériter leur confiance. Je m'y consacre entièrement."

Joséphine Luquet

Preuve que les métiers liés au cheval sont vivaces en Vaucluse : les formations qui y mènent se développent. Le Centre de Formation des Apprentis Louis Giraud de Carpentras propose une filière équestre très complète, accessible dès le niveau troisième.

On estime qu'il y a en France deux millions et demi de cavaliers, 700.000 licenciés, et autant d'amoureux du cheval.