Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Vente aux enchères dans Jura : un vin jaune de 1774 atteint le prix record de 103.000 euros

lundi 28 mai 2018 à 11:11 Par Christophe Mey, France Bleu Besançon et France Bleu

Une bouteille de Vin Jaune du Jura, datée de 1774, a été adjugée 103.700 euros, et deux autres flacons du même millésime ont atteint 76.250 euros et 73.200 euros lors d'une vente aux enchères samedi 26 mai à Lons-le-Saunier. Un record pour un vin du Jura.

103.000 euros pour cette bouteille de vin jaune 1774
103.000 euros pour cette bouteille de vin jaune 1774 - Jura Enchères

Lons-le-Saunier, France

103. 000 euros, c'est ce qu'a dépensé un amateur de vin pour une bouteille de vin jaune datée de 1774 lors d'une vente aux enchères samedi 26 mai à Lons le Saunier dans le Jura. Deux autres bouteilles du même vin ont été adjugées à 76.250 euros et 73.200 euros. 

Les plus vieilles bouteilles de vin en circulation

C'est un nouveau record pour un vin du Jura : deux bouteilles de la même cuvée avaient déjà été vendues, en 2011 à Arbois pour 57 000 euros et en 2012 à Genève pour 46 000 francs suisses (soit 38 300 euros). Ces flacons, qui pourraient être les plus vieilles bouteilles de vin en circulation, contiennent du vin jaune produit par le vigneron arboisien Anatoile Vercel. 

Les acquéreurs sont "des Canadiens et quelqu'un qui achetait pour des Américains qui ont des attaches en France" selon le commissaire-priseur, Me Brigitte Fénaux. Les bouteilles anciennes, soufflées à la bouche, d'une contenance de 87 cl,  ont été conservés pendant plus de 200 ans par les descendants d'Anatoile Vercel dans une cave voûtée d'Arbois.