Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

11 novembre : une expo retrace l'effort de guerre dans la Loire pendant la Première guerre mondiale

mardi 10 novembre 2015 à 19:57 Par Marie Rouarch, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu

Pas de combats dans la Loire en 14-18. La région n'est cependant pas en reste dans l'effort de guerre : l'industrie du bassin stéphanois y a fortement contribué. C'est ce qu'évoque l'exposition "Bénéfices de guerre, guère de bénéfices ?" au Musée d'Art et d'Industrie de Saint-Étienne.

L'industrie stéphanoise a participé à l'effort de guerre
L'industrie stéphanoise a participé à l'effort de guerre © Radio France

Saint-Étienne, France

C'est une tradition quasi centenaire : chaque 11 novembre, on commémore la fin de la Première Guerre mondiale, en 1918. De nombreuses cérémonies auront lieu toute la journée devant les Monuments aux Morts, partout en France. Et si vous cherchez à occuper votre jour férié, sachez que le Musée d'Art et d'Industrie de Saint-Étienne propose en ce moment une exposition intitulée "Bénéfices de guerre, guère de bénéfices ? 14-18"

Car, si Saint-Étienne et la Loire n'ont pas été zone de combat, la ville et la région ont largement contribué à l'effort de guerre. La diversité des industries du bassin stéphanois à l'époque, mine, sidérurgie, mécanique ou encore textile, en a fait un des hauts lieux du soutien depuis "l'arrière".

Stéphane Rivoire, commissaire de l'exposition

"Vous allez découvrir tout le développement énorme qui a été nécessaire pour fournir ces armes. On a eu plus de 825 entreprises dans le bassin industriel stéphanois, ce qui représente 108 000 travailleurs." - Stéphane Rivoire, commissaire de l'exposition.

L'exposition se base sur le parcours de neuf personnages, à la vie inspirée de faits réels, pour retracer cet essor. Elle permet également au visiteur de découvrir de nombreux objets de l'époque : des armes, un canon de 75 ou des obus fabriqués par les forges et aciéries de la Marine de Saint-Chamond. Cette exposition pose aussi la question des bénéfices de l'industrie, pendant le conflit. Un enrichissement qui a suscité pas mal de polémique, à l'heure où on parlait des "profiteurs de l'arrière".

"Bénéfices de guerre, guère de bénéfices ? 14-18", exposition à découvrir jusqu'au 14 mars 2016 au Musée d'Art et d'Industrie de Saint-Étienne. Le musée est ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 10h à 18h.

Exposition "Bénéfices de guerre, guère de bénéfices" - Aucun(e)
Exposition "Bénéfices de guerre, guère de bénéfices" - DR