Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Orchestre Demos : 120 jeunes musiciens des quartiers de Moselle montent sur scène

lundi 25 juin 2018 à 3:05 Par Laurine Benjebria, France Bleu Lorraine Nord

La Lorraine a des talents, 120 musiciens en herbe. Ils ont entre sept et douze ans et proviennent de quartiers dits difficiles. Et pendant trois ans, ils apprennent un instrument de musique. Ce dimanche, ils sont montés sur la scène nationale Le Carreau à Forbach,

L'orchestre Demos Metz Moselle a réalisé son deuxième spectacle, ce dimanche sur la scène nationale du Carreau à Forbach
L'orchestre Demos Metz Moselle a réalisé son deuxième spectacle, ce dimanche sur la scène nationale du Carreau à Forbach © Radio France - Laurine Benjebria

Forbach, France

Violon, violencelle, flûte ou trombone dans les mains, 120 petits Lorrains ont montré fièrement leur talent ce dimanche à Forbach. Ces enfants de sept à douze ans participent depuis bientôt deux ans au dispositif Demos Metz Moselle, un projet d'éducation musicale. Après un premier concert en décembre 2016 à l'Arsenal de Metz, les petits ont offert un nouveau spectacle sur la scène nationale Le Carreau.

Le Dispositif d'Education Musicale et Orchestrale à vocation Sociale Metz Moselle s'adresse à des enfants issus des quartiers difficiles, ceux de la Politique de la Ville : quatre groupes de Metz et quatre groupes de Forbach, Behren-lès-Forbach, Folschviller, Saint-Arnold, Valmont et Creutzwald.

Bientôt deux orchestres Demos en Lorraine ?

Les enfants reçoivent pendant trois ans des cours de musique, de solfège et de chant. Chaque MJC et centre social participant à l'orchestre les reçoit deux fois par semaine, puis une fois par mois, les cent-vingt enfants du dispositif lorrain se réunissent avec le chef d'orchestre, Dylan Corlay. Ils sont encadrés par les travailleurs sociaux et par une trentaine de musiciens professionnels.

Des orchestres comme celui de Metz et de la Moselle Est, il en existe trente en France, tous initiés par la Philharmonie de Paris. Le célèbre établissement a signé avec le ministère de la Culture pour doubler son offre. De quoi intéresser le président de l'orchestre national de Lorraine ! Hacène Lekadir, également adjoint au maire de Metz en charge de la culture, veut renouveler l'expérience actuelle et voire même obtenir deux Demos sur le territoire.

Hacène Lekadir, adjoint au maire de Metz en charge de la culture et président de l'orchestre national de Lorraine

Un dispositif qui séduit petits et grands

Ce dimanche, lorsque les lumières s'éteignent, les musiciens professionnels s'installent sur scène, avant l'arrivée des vraies stars de ce dimanche, les enfants, instruments à la main ! Sur scène, les enfants affichent de grands sourires. Confiants, sûrs d'eux, ils semblent s'amuser devant le public ce dimanche au Carreau de Forbach.

Pendant une heure, devant plus de 600 spectateurs, les musiciens en herbe ont déroulé leur répertoire : "Rondeau" d'Henry Purcell, "Encore et hop" un chant traditionnel marin et "Bella Ciao" le chant des partisans italiens.

Dans le public, quelques larmes coulent, des larmes de parents fiers de leurs enfants. "C'est extraordinaire" s'exclame Alfred face à son petit de 8 ans. Les parents n'en reviennent pas de la confiance de leurs enfants, mais aussi des progrès réalisés.

Le but est de démocratiser la pratique musicale

Il y a encore deux ans, le trombone et le violoncelle leur paraissait inaccessible, hors de portée. Mais depuis, chaque enfant a son instrument le temps du projet. Il doit en prendre soin et être assidu dans son apprentissage. Ils répètent chez eux, parfois avec leurs parents, qui finissent par apprendre par coeur les morceaux du spectacle.

"On se dit que c'est que pour un certain milieu, mais non finalement la musique elle est accessible à tous", Nadège, maman de Lucas

Demos leur permet de leur ouvrir des portes, de démocratiser la culture et l'éducation. Mais surtout, les enfants découvrent qu'ils sont capables d'accomplir de grandes choses. Ils gagnent en confiance en eux et en maturité. Et ça finit par payer à l'école selon Sabrina : "Il n'y a plus cette timidité, cette peur, ce manque de confiance". Certains petits se découvrent également une passion, une voie(x).

"Je veux être professeur de musique maintenant", Lucas, 11ans

Concert Demos à Forbach - Le reportage

Prochain rendez-vous pour ces musiciens en herbe, le 16 décembre 2018 à l'Arsenal, avant de finir en beauté à la Philharmonie de Paris à l'été 2019, devant 2.400 spectateurs.