Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements maintenus en vigilance rouge, 53 en orange

14 juillet : peu de feux d'artifice mais quelques cérémonies prévues en Gironde

-
Par , , France Bleu Gironde

Crise sanitaire oblige, peu de festivités auront lieu en Gironde ce 14 juillet pour la fête nationale. Les communes de Gradignan et de Coutras maintiennent toutefois leur feu d'artifice.

En raison de la crise sanitaire, de nombreuses communes girondines ont renoncé au traditionnel feu d'artifice du 14 juillet.
En raison de la crise sanitaire, de nombreuses communes girondines ont renoncé au traditionnel feu d'artifice du 14 juillet. © Radio France - Cyrille Ardaud

Célébrer la fête nationale tout en respectant les gestes barrière, un véritable casse-tête. De nombreuses communes de Gironde ont ainsi renoncé au traditionnel feu d'artifice du 14 juillet. Il n'y en aura pas à Bordeaux, à Mérignac, à Pessac ou encore à Lacanau. Rien n'est non plus prévu à Libourne, à Blaye, Arcachon et à Soulac. 

La cérémonie du 14 juillet est toutefois maintenue à Soulac, à Langon et à La Réole. Les dépôts de gerbes auront lieu en petit comité au monument aux morts.

Feu d'artifice à Gradignan

Les villes qui souhaitent maintenir leur feu d'artifice malgré la crise du coronavirus ont besoin du feu vert de la préfecture. Gradignan l'a notamment obtenu. La ville lancera son feu ce lundi 13 juillet à partir de 22h30 sur la plaine de Mandavit.

"Cette année, il y a peu de gens qui vont partir en vacances, les Gradignanais seront là, il y aura des familles et des enfants, nous avons donc décidé de garder ce feu d’artifice, même s'il sera légèrement modifié par rapport aux années précédentes", explique Bernard Latour, premier adjoint à la mairie de Gradignan. Pas de bal populaire ni de restauration mais des mesures de sécurité et la présence de la police municipale. 

"Nous avons la chance sur Gradignan d'avoir des grands parcs, ce qui veut dire que tout le monde pourra regarder le feu d'artifice", insiste-t-il. Les entrées seront filtrées et les élus, aidés de la police municipale, veilleront à ce que les mesures soient respectées. 

"Pour le port du masque, nous allons essayer, ce serait bien, malheureusement, ce n'est pas toujours facile et évident", précise Bernard Latour. "Mais l'endroit d'où sera tiré le feu est très large. Ce sont cinq ou six terrains de sport, on peut donc se mettre autour ou très loin. Il ne devrait pas y avoir de problème de distance"

Ce système de filtrage du public doit permettre de respecter la jauge des 5.000 personnes, même si pour Bernard Latour, cette jauge ne sera pas atteinte. "Il n'y aura que des Gradignanais ou des personnes des communes environnantes", conclut-il. 

Quelques feux maintenus en Gironde

Outre Gradignan, quelques communes girondines ont également maintenu leur feu d'artifice du 14-Juillet. C'est le cas ce lundi 13 juillet, à Martignas, un spectacle "Merci" en hommage aux soignants et à ceux qui ont œuvré pendant la crise sanitaire à 22h55 ; à Sainte-Eulalie, rendez-vous à 22h30 à la Tour Gueyraud ; à Saint-Macaire la Nuit du Palus est maintenue ce lundi. 

Ce 14 juillet, trois rendez-vous conservés malgré la crise sanitaire, à Coutras, avec un feu tiré sur les bords de la Dronne à 23h ; à Lussac, aux anciennes écoles et à Gensac, un "Bastille Day" avec feu d'artifice à 23h.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess