Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Retour sur 2020 en Savoie et Haute-Savoie

2020, une année noire pour la culture, "les artistes n'en peuvent plus !" (Gautier Capuçon)

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Gautier Capuçon le violoncelliste chambérien revient sur son année 2020 bouleversée comme nous tous par les confinements. Entre frustration et colère.

Gautier confiné
Gautier confiné - Capture écran

Une année 2020 marquée par la pandémie et les confinements. Annulation de sa tournée aux Etats unis, découverte d’un nouveau public par les réseaux sociaux et fin décembre, à nouveau des annulations de spectacles au terme d’une année où le jeune prodige a eu toutes les peines du monde à faire partager son art.  

Gautier Capuçon et le bilan de son année quasiment sans concert

On a besoin dans la vie de la culture et de la partager.

Gautier est l'un des premiers que nous ayons interviewés, en mars dernier, nous-même confinés, loin des locaux de France Bleu Pays de Savoie. Comme à son habitude, Gautier Capuçon, très disponible, et inlassable missionnaire de la musique, avait répondu à nos questions. Neuf mois plus tard, nous le retrouvons au bout du téléphone portable. 

"On a besoin dans la vie de la culture et de la partager." - Gautier Capuçon

Le Savoyard, au lendemain du couperet du confinement, en mars, a commencé à poster une vidéo filmée chez lui. Sur Instagram et Twitter, on le voit transmettre des œuvres de Bach qu’il travaillait depuis deux ans en vue d’une tournée annulée. "On n'avait pas imaginer qu'on allait du jour au lendemain devoir annuler tous nos engagements. Quelque chose de terrifiant. On a besoin dans la vie de la culture et de la partager. Ces vidéos m'ont permis de m'exprimer. D'exprimer cette angoisse car on s'est tous retrouvés perdus. On avait besoin de ce lien. Offrir ces quelques minutes de respiration pour tous les gens seuls, pour les soignants qui se battaient nuit et jour pour nous et qui continuent d'ailleurs. C'était un moment important." 

Le rendez-vous quotidien de l'artiste à la maison génère des dizaines de milliers de vues. Gautier Capuçon nous offre Bach mais aussi Edith Piaf, Goldman ou Christophe. Virtuose et populaire. 

Une fois déconfiné, Gautier propose une tournée dans de petits lieux, un été en France. Quelques concerts à la rentrée. Et tout s’effondre à nouveau avec le deuxième confinement. Le constat est très amer. "Beaucoup d'incompréhension après la fermeture des salles de concerts et de la colère de tous ces artistes qui souffrent. Il y a beaucoup d'artistes qui vont disparaître. Tout l'écosystème est mis à mal. Tous ceux, très nombreux, qui travaillent autour des spectacles... C'est une catastrophe."

"Le coup de grâce" a été de ne pas déconfiner à la mi-décembre."Je m'étais fait une si grande joie de venir jouer à l'Espace Malraux de Chambéry, à quelques jours de Noël, comme un symbole, une belle manière de se retrouver. Il faut vraiment que ces salles rouvrent ! Dans le respect des règles sanitaires, avec des jauges moins importantes. Mais, cela, on sait faire, on n'a jamais décelé un cluster après un spectacle cet été".  Le violoncelliste meurtri résume : "Ce métier est une passion. Et depuis mars, on n'a quasiment aucun concert. Les artistes n'en peuvent plus." Gautier Capuçon est un optimiste de nature. Et il formule un vœu pour 2021 : "Que cette année soit évidemment plus lumineuse. Et qu'on se retrouve tous sur scène !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess