Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Météo : 13 départements en vigilance rouge canicule, 47 en vigilance orange aux orages

30 millions d'euros pour les églises de Châteauroux

-
Par , France Bleu Berry

Un vaste plan de rénovation des églises de Châteauroux est lancé cette année. Six édifices sont particulièrement placés sous surveillance et les travaux vont débuter dès fin 2020

Eglise Notre Dame, Châteauroux
Eglise Notre Dame, Châteauroux © Radio France - Gaëlle Fontenit

Sous la voûte de l'église Notre Dame, au cœur de Châteauroux, Alice Boré, responsable des travaux pour la Ville inspecte les fissures : " Nous avons été alerté, notamment par des visiteurs. Nous allons poser des témoins sur les fissures pour voir leur évolution dans le temps. Ensuite nous allons consolider les fondations". 

Notre Dame n'est pas la seule église à inquiéter le service travaux de la Ville : "Notre Dame et Saint André sont les édifices où il faut le plus urgemment intervenir, explique Roland Vrillon, adjoint en charge des travaux. Mais il y a aussi le couvent des Cordeliers, la chapelle des Rédemptoristes ou encore Saint Christophe qui posent problème". 

Rassurons nous, s'il y a urgence à consolider, les édifices ne menacent pas pour autant de s'effondrer dans les jours qui viennent. Mais il faut rapidement prendre les choses en main : "Pendant 50 ans, Châteauroux n'a pas mené de travaux sur ces églises. Maintenant, il est urgent de s'y mettre" concède l'élu. 

Un chantier à 30 millions d'euros

Refaire la toiture de Saint André ou reprendre les fondations de Notre Dame, cela pèse lourd, très lourd dans la facture. Le coût estimé des travaux est de 30 millions d'euros. "Nous allons demander des subventions au service patrimoine de la région, à la fondation du patrimoine et pourquoi pas au Loto de Stéphane Bern..." tente Roland Vrillon.  En attendant, la mairie a prévu de débourser 1 million par an, chaque année, pour commencer les travaux les plus urgent.

Les experts vont étudier les édifices toute l'année. Les travaux en eux mêmes débuteront fin 2020.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess