Infos

3.700 spectateurs pour Polnarama à Clermont-Ferrand

Par Valentine Letesse, France Bleu Pays d'Auvergne samedi 23 janvier 2016 à 19:38

450 choristes et 80 musiciens sur la scène de la Maison des Sports de Clermont.
450 choristes et 80 musiciens sur la scène de la Maison des Sports de Clermont. © Radio France - Valentine Letesse

450 choristes et 80 musiciens ont donné deux concerts samedi à la Maison des Sports de Clermont-Ferrand pour clôturer ce projet baptisé Polnarama, un spectacle autour de l'oeuvre de Michel Polnareff.

Samedi, 450 choristes et 80 musiciens se sont retrouvés sur la scène de la Maison des Sports de Clermont-Ferrand pour les dernières représentations de Polnarama. Un spectacle autour des plus grandes chansons de Michel Polnareff. Pour leur deux derniers concerts, la salle était comble. Complète même le soir avec 2.300 spectateurs auvergnats. 

Au moment où j'ai pensé à Polnareff, c'est devenu une évidence. - Nicolas Ferrandon, chef de chœur. 

Un succès dû au travail des artistes et notamment de Nicolas Ferrandon. Le chef de chœur a réarrangé tous les morceaux en quatre voix et s'il a choisi de travailler sur les musiques de Michel Polnareff, ce n'est pas un hasard. "Y a vraiment une dimension orchestral dans ces chansons. Il a une voix qui peut être très grave, même s'il est connu pour ses voix très aiguës. C'est ça qui est super, on peut donner les voix basses à certains, les aiguës aux autres. En plus les partitions pour chœur n'existaient pas et je me suis dit que c'était vraiment dommage. Donc à partir du moment où j'ai pensé à Polnareff, c'était une évidence."

Le témoignage de Nicolas Ferrandon.

3.700 spectateurs en une journée

Polnarama est un spectacle fédérateur. Les chorales sont locales et nombreuses dans le Puy de Dôme à avoir participé : Blanzat, Clermont-Ferrand, Cournon d’Auvergne, Ennezat, La Roche Blanche, Le Cendre, Les Ancizes, Les Martres de Veyre, Orcet, Randan, Romagnat, Saint-Babel et Volvic. Mais les choristes ont beau avoir l'habitude de donner des concerts, la Maison des Sports et le nombre de spectateurs, 1.400 l'après midi et 2.300 le soir, ont de quoi impressionner. "Y a toujours un peu de pression mais c'est normal" , lance Victor, choriste de 20 ans. C'est la concrétisation de 16 mois de travail pour chacun d'entre eux."Mais quand c'est fini, on a un petit effet de manque" , ajoute Jean Pierre. Le chanteur va pourtant donner de la voix pendant une heure et demi, comme les grands artistes. 

Le reportage de Valentine Letesse dans les coulisses.

C'est un grand spectacle et donc, ça coûte cher. Franck Robert, le président des sociétés musicales du département du Puy de Dôme, explique que s'il a lieu chaque année, c'est grâce au financement des partenaires : le conseil départemental et la ville de Clermont-Ferrand. "Sans eux ce serait impossible. Ou alors, l'entrée ne serait pas à 10 euros."

Pour la première représentation, 1400 spectateurs dans la salle. - Radio France
Pour la première représentation, 1400 spectateurs dans la salle. © Radio France - Valentine Letesse

Partager sur :