Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

462 sites ouverts en Isère pour les journées du patrimoine

-
Par , , France Bleu Isère

Les 37e journées du patrimoine présentent encore un programme conséquent en Isère, malgré le contexte "covid". Rapide tour d'horizon avec le directeur départemental de la culture et du patrimoine.

Saint-Antoine-l'Abbaye
Saint-Antoine-l'Abbaye © Radio France - Julien Trambouze

Samedi et dimanche les 37e journées du patrimoine proposent en Isère 462 sites ouverts sur 220 communes. Le patrimoine passionne les Français et les Isérois, et les conditions sanitaires n'ont pas trop entamé le programme. "Certains ont quand même renoncé, explique Aymeric Perroy, directeur de la culture et du patrimoine pour le département de l'Isère, par exemple au musée archéologique Saint-Laurent (Grenoble) où il devait y avoir un village barbare qui finalement n'aura pas lieu et puis la préfecture a fait savoir qu'elle n'ouvrait pas ses salons tout simplement parce que ça attire beaucoup de monde et du coup les conditions ne seraient pas vraiment réunies". 

Privés, associations, collectivités : tous mobilisés pour ces "journées"

Sinon ces journées du patrimoine proposent comme d'habitude un mélange de rendez-vous organisés par des collectivités, des associations et des privés. "C'est ce qui est très beau dans ce concept des journées du patrimoine, dit Aymeric Perroy, et il y a une grande variété de propositions. C'est à dire que si on cherche quelque chose d'un peu ludique par exemple je pense au musée Champollion (Vif) où il y aura un "explore game", plus insolite à Hières-sur-Amby, le site de Larina (site archéologique), je pense aussi au musée de Bourgoin-Jallieu (musée de l'ennoblissement textile) et une exposition sur la haute-couture. Notre-dame des neiges(Alpe d'Huez) avec le vitraux d'Arcabasse...". 

Un patrimoine à restaurer

Dans ce programme isérois il y a aussi des restaurations en cours : Saint-Antoine-l'Abbaye, objet de travaux très importants, et où il est possible ce week-end de découvrir les différents métiers à l'oeuvre sur place, ou encore le fort de Comboire, pris en main par une association, qui va bénéficier du soutien financier de la Mission patrimoine de Stéphane Bern. Une participation très importante, souligne Aymeric Perroy parce que "si le département aide beaucoup, on a besoin de tous les partenaires pour sauver et conserver notre patrimoine isérois et c'est bien que la mission Bern ait pu remarquer ce fort où les bénévoles se donnent beaucoup de mal". De son côté le département inaugure ce vendredi soir à Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs, sa commune natale, une exposition itinérante sur Rose Valland, dont l'action a permis de retrouver après guerre les dizaines de milliers d'œuvres pillées par les allemands dans les musées français et les collections de particuliers de confession juive. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess