Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

70è anniversaire du JT : une association indrienne prête des pièces de collection pour un tournage de France 2

-
Par , France Bleu Berry

L'Association du centre historique de la diffusion radiophonique, près d'Issoudun, a prêté des pièces de collection pour un tournage de France 2 à l'occasion du 70è anniversaire du premier journal télévisé. L'ACHDR possède un conservatoire inédit de matériel de radio et de télévision.

La plupart des pièces de collection sont conservées dans une grande salle de 600 mètres carrés.
La plupart des pièces de collection sont conservées dans une grande salle de 600 mètres carrés. © Radio France

Le journal télévisé fête ses 70 ans cette année : le 29 juin 1949, le tout premier JT était présenté par Pierre Sabbagh. Pour cet anniversaire, France 2 propose une soirée spéciale ce jeudi soir avec notamment un documentaire "Il était une fois le journal télévisé", produit par l'INA. Certaines scènes ont été tournées dans l'Indre, à Saint-Aoustrille, près d'Issoudun. Sur un site de maintenance de l'entreprise TDF (TéléDiffusions de France) exactement : il est encore opérationnel et il abrite dans une partie du bâtiment une véritable caverne d'Ali Baba.

Une collection inédite

En 1974, l'entreprise renouvelle ses émetteurs. Pour les héberger, elle construit un autre bâtiment près du même site. Alors qu'elle compte détruire son premier local une vingtaine d'années plus tard, quelques passionnés proposent de créer une association pour sauver le matériel de la destruction. L'Association du centre historique de la diffusion radiophonique (ACHDR) naît alors avec l'accord de l'entreprise TDF : une partie du bâtiment se transforme en musée conservatoire. Depuis, les membres de l'association collectionnent inlassablement des pièces liées à la radio et à la télévision, stockées notamment dans une grande salle principales de 600 mètres carrés. Cette collection est inédite et donc très recherchées par les décorateurs. Régulièrement, certaines pièces sont prêtées pour des tournages de film ou de séries comme Speakrine, Agatha Christie ou Capitaine Marleau. Il y a quelques temps, c'est même l'équipe de Valérie Lemercier qui leur a emprunté "un camion de matériel" pour son dernier film : elle a reconstitué le studio de Michel Drucker des années 80. Le film devrait s'appeler Célène, selon Denis Fromont. "La décoratrice me confiait que parfois, elle faisait des centaines de kilomètres pour trouver un ou deux objets, alors qu'il y a tout sur place ici et de toutes époques", sourit Denis Fromont, le secrétaire général de l'association. Le matériel ne peut pas être loué car l'association ne peut pas faire de commerce, les sociétés de production leur font donc des dons financiers.

Les décorateurs quand ils viennent ici, ils sont comme dans un magasin de jouet.                  
Denis Fromont, secrétaire général de l'ACHDR

Denis Fromont, secrétaire général de l'ACHDR, devant une partie de la collection. - Radio France
Denis Fromont, secrétaire général de l'ACHDR, devant une partie de la collection. © Radio France

Ce lieu à Saint-Aoustrille est également connu de France Télévisions et de l'INA : ils y ont tourné une partie de leur émission spéciale consacrée aux 70 ans du JT.  Les membres de l'association ont passé deux jours à préparer le tournage pour trouver les pièces adaptées. "Ils ont reconstitué ici le studio de Pierre Sabbagh avec les panneaux du journal télévisé. On a été cherché des vieux téléviseurs, des vieux moniteurs d'époque, on a fait une petite régie. On voit très bien Jean-Claude Bourret qui est devant le téléviseur", retrace Denis Fromont.

L'ancien présentateur s'est en effet rendu à Saint-Aoustrille, il apparaît dans l'émission spéciale consacrée aux 70 ans du JT. D'autres scènes tournées dans l'Indre doivent être diffusées ce jeudi soir sur France 2. Denis Fromont se réjouit de l'exposition des pièces de la collection de l'association, il y voit presque "une consécration". "C'est bien de répertorier les pièces, de les classer, mais si on ne les montre pas, cela n'a pas beaucoup d'intérêt. Des tournages comme celui-là mettent en valeur le travail que l'on fait depuis 25 ans", souligne le secrétaire général de l'ACHDR.

Le lieu n'est pas ouvert au public, comme un musée, puisque la base de maintenance sur laquelle il se trouve est encore opérationnelle. Mais des visites occasionnelles sont possibles avec des membres de l'association. Il suffit de prendre contact avec l'ACHDR pour organiser une visite. Plusieurs visites devraient être organisées a priori cet été.

Reportage au musée conservatoire de Saint-Aoustrille