Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 75e anniversaire du Débarquement

75e anniversaire du Débarquement : cinq conseils tirés du manuel du soldat américain

A l'occasion du 75e anniversaire du Débarquement, découvrez cinq conseils extraits du "manuel du soldat américain débarquant en France" qui avait été distribué aux troupes américaines avant le jour J.

Omaha Beach était l'une des cinq plages du Débarquement. Elle avait été affectée aux troupes américaines.
Omaha Beach était l'une des cinq plages du Débarquement. Elle avait été affectée aux troupes américaines. © Radio France - Victor Matet

Le Manuel du soldat américain débarquant en France est un trésor. Dans sa version originale, ce "Pocket guide to France" a été distribué par le "War and Navy Department" (notre ministère de la Défense). Il était destiné aux soldats américains qu'on préparait pour le Débarquement. Le petit livre s'ouvre sur cette phrase : "Vous êtes sur le point de jouer personnellement un rôle dans le refoulement des Allemands hors de France"

Se succèdent ensuite des chapitres intitulés "Principaux traits de caractère des Français", "Quelques pages sur l'histoire de France", "Les cafés", "Les fermes", "Le travail", etc. Le soldat américain est informé sur les Françaises et les Français, leurs traditions et leurs habitudes, les caractéristiques régionales, avec beaucoup de pédagogie mais non sans une certaine condescendance. 

Ce manuel a été traduit de l'Américain et édité par l'office du tourisme de Mortain et le ciné-vidéo-photo-club de Saint-Hilaire-du-Harcouët (Manche). Parce qu'il fallait bien faire des choix pour écrire cet article, voici cinq conseils extraits de ce "pocket guide" qui a tout d'un Guide du Routard du Dday.

1/ Pas de claques dans le dos

"Les Français savent parler et sont de merveilleux cuisiniers s'il reste quelque chose à mettre dans la marmite. L'éloquence et la nourriture françaises ont contribué plus que tout à la réputation de savoir vivre des Français. Apprenez à dire quelques mots (...). _Comme la plupart des beaux parleurs, les Français sont polis_. Les Français se serrent également la main en se disant bonjour et en se quittant. Ils ne se donnent pas de claques dans le dos, ce n'est pas leur style."

2/ Les jeunes filles françaises ne sortent jamais sans chaperon

"On a trop souvent décrit la France comme un pays frivole où l'on peut aborder les femmes avec des clins d'œil coquins et des tapes discrètes sur les fesses. Débarrassez-vous tout de suite de ces notions simplistes si vous ne voulez pas avoir de problèmes. La plupart des jeunes filles françaises ne sortent jamais sans chaperon, de jour comme de nuit. _La France est remplie de femmes convenables et sérieuses_. Depuis maintenant des années, les filles françaises disent non aux soldats et aux officiers nazis. Elles attendent des hommes de l'armée américaine un comportement d'amis et d'Alliés." 

"Même si vous faisiez la connaissance d'une jeune fille dont les charmes vous incitent au mariage, (...) dans votre statut actuel de soldat, un mariage avec une étrangère entraîne beaucoup de complications. (...) Après la guerre, le gouvernement n'assurera  aucune possibilité de transport aux épouses. De toute façon, vous ne pouvez pas vous marier sans l'autorisation de votre officier supérieur."

"La France est remplie de femmes convenables et sérieuses" explique le guide remis aux soldats américains du Débarquement.
"La France est remplie de femmes convenables et sérieuses" explique le guide remis aux soldats américains du Débarquement. © AFP

3/ Paris n'est pas la France (comme New York n'est pas l'Amérique)

"Votre participation à l'invasion de la France commençant certainement par la province, il vaudrait mieux que vous ayez une idée de ce à quoi elle ressemble. Paris pourra venir après. Les 35 millions de Français qui n'habitent pas Paris n'attendront pas longtemps pour vous dire que Paris n'est pas la France. Nous avons la même opinion chez nous lorsque nous disons que New York n'est pas l'Amérique."

4/ Le patron de bistrot, ce "chic type"

"Les bars ouvriers en France sont appelés bistrots, estaminets ou zincs, parce que le bar est fait de ce métal. Ce sont des commerces modestes où le patron vous accueillera. C'est un chic type. Avec son pantalon de velours et son béret, il vous semblera plus pittoresque que son homonyme américain. (...) En France, le café du coin est ce qu'il y a de plus français. Si vous voulez être bien accueillis une prochaine fois, comportez-vous dans les cafés comme les Français le font. Comme vous pourrez l'observer autour de vous, c'est un endroit où le Français vient en famille. Ce n'est pas un endroit où il vient pour se saouler. Comme tous les amateurs de vin, les Français ne boivent pas pour être ivres. L'ivrognerie est rare en France. _Si vous étiez un fêtard chez vous, rappelez-vous que vous n'êtes plus à la maison_."

"En France, le café du coin est ce qu'il y a de plus français."
"En France, le café du coin est ce qu'il y a de plus français." - Public domain - CC

5/ N'allez pas imaginer que les Français ne sont pas capables de construire quelque chose de moderne

Dans la perspective d'une permission du soldat américain, le "pocket guide" dresse un panorama des monuments et autres sites à voir en France et en particulier en Normandie même si les soldats ne sont pas censés savoir avant le jour J où ils vont débarquer. "Beaucoup de grandes églises comme celles des vieilles villes normandes de Coutances, Caen, Beauvais ou l'abbaye fortifiée du Mont St Michel ont été construites vers l'année 1200. Le passé fait encore partie intégrante de la vie de chaque Français car sa famille et ses ancêtres l'ont construit. Mais n'allez pas imaginer que les Français ne sont pas capables de construire quelque chose de moderne quand ils le décident. A Paris, ils ont construit la Tour Eiffel, bien avant que nous ayons notre gratte-ciel de l'Empire Stade Building à New York."

Pour les soldats en permission, le "pocket guide" liste quelques monuments et villes à voir (ici, Paris).
Pour les soldats en permission, le "pocket guide" liste quelques monuments et villes à voir (ici, Paris). © AFP -
Choix de la station

À venir dansDanssecondess