Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

À 13 ans, il fabrique le char du carnaval de Privas

samedi 10 mars 2018 à 5:23 Par Bastien Deceuninck, France Bleu Drôme Ardèche

Lélio, élève de troisième au collège de Privas, réalise pour la quatrième année consécutive le char du carnaval de la ville. Cette année encore, le secret a été bien gardé avant le défilé du samedi 10 mars. Voici quand même quelques petits indices...

Le secret du char de Lélio est bien gardé : voici le seul personnage que nous sommes autorisés à vous dévoiler : Mario !
Le secret du char de Lélio est bien gardé : voici le seul personnage que nous sommes autorisés à vous dévoiler : Mario ! © Radio France - Bastien Deceuninck

Privas, France

C'est bien à l'abri des regards, dans une dépendance de la maison de ses grands parents que Lélio apporte les dernières touches à son œuvre. Cette année, le carnaval se fera sur le thème des jeux vidéos. De quoi inspirer le jeune garçon. "Cette fois, le Roi du Carnaval est en pyjama et en pantoufles, dans son fauteuil, comme s'il était en train de jouer tranquillement à un jeu. Autour, j'ai imaginé des bornes d'arcade, un personnage de Mario, et d'autres choses qui sont encore secrètes!"

Travail d'équipe

Lélio n'est pas seul à travailler sur le char. Tout commence en janvier avec son père pour fabriquer les structures, puis il recrute ses amis pour l'aider, notamment à peindre. "Travailler avec Lélio, c'est super. Et puis tous nos potes viennent donner un coup de main. On se donne vraiment à fond" raconte Juliette, qui passe aussi ses après-midi et ses vacances à aider à la fabrication du char. Chaque année, Lélio essaie d'améliorer quelque chose. À tel point que la critique devient difficile "Chaque fois, je suis de plus en plus impressionnée" confie Juliane. "C'est du gros boulot et je n'ai vraiment rien à redire tellement c'est bien!"

Rendre les gens heureux

Mais la vraie satisfaction de Lélio a lieu pendant le défilé "quand on le voit dans les rues, c'est une fierté. On voit les gens qui sont heureux" sourit l'adolescent. Samedi après-midi, Lélio sera comme toujours sur son char. Son déguisement? "C'est une surprise!" Rendez-vous en tête du cortège pour avoir la réponse...

Le char réalisé par Lélio l'année dernière - Aucun(e)
Le char réalisé par Lélio l'année dernière - Mairie de Privas