Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Festival d'Avignon : le Théâtre 11 rouvre sa salle contre l'avis de la commission de sécurité

samedi 21 juillet 2018 à 20:59 Par Charlotte Lalanne-Labeyrie, France Bleu Vaucluse

La salle 1 du Théâtre 11 Gilgamesh était fermée depuis mercredi, sur décision de la mairie d'Avignon, à cause d'un dispositif de désenfumage non conforme. La direction du théâtre a décidé de se mettre en infraction en rouvrant la salle contre l'avis de la commission de sécurité.

La salle 1 du théâtre 11 Gilgamesh, fermée jeudi sur ordre de la mairie, a été rouverte ce samedi 21 juillet
La salle 1 du théâtre 11 Gilgamesh, fermée jeudi sur ordre de la mairie, a été rouverte ce samedi 21 juillet © Radio France - Charlotte Lalanne

Avignon, France

Le Festival Off a repris dans la salle 1 du Théâtre 11 Gilgamesh à Avignon. La salle, fermée depuis jeudi sur ordre de la mairie. En cause, un système de désenfumage non conforme, épinglé à plusieurs reprises par la commission de sécurité. Résultat : sept compagnies étaient sur le carreau, privées de spectacle. Un préjudice économique énorme pour ces artistes, dont certains menaçaient de se retourner contre le théâtre. 

La direction du lieu a donc pris une décision risquée : rouvrir la salle, au mépris de la réglementation. "Nous avons mandaté un bureau de contrôle, un organisme indépendant, explique Laurent Sroussi, co-directeur du Théâtre 11, qui nous a écrit deux choses : d'une part qu'il considère que la non-conformité n'est pas de nature à accroître les risques pour la sécurité du public, compte tenu du volume de la salle. D'autre part, il nous a proposé de mettre en place un service avec deux agents de sécurité incendie présents dans la salle." 

Décision "irresponsable"

Pour Laurent Sroussi, ces deux agents de sécurité incendie font office de mesures compensatoires, avant des travaux promis à la fin du festival. Insuffisant et irresponsable répond le préfet de Vaucluse, Bertrand Gaume.  "Cet établissement est juridiquement fermé. Mais je ne peux pas le fermer d'office car on n'est pas dans une situation de péril imminent, ce qui ne veut pas dire qu'en cas d'incendie les choses se passeront bien", déplore le préfet. 

"La difficulté de notre réglementation, c'est qu'on sait qu'elle est efficace le jour où il y a un incendie." - Bertrand Gaume, préfet de Vaucluse

Le préfet de Vaucluse a alerté le procureur de la république d'Avignon. "Tout sera mis en oeuvre pour que les propriétaires rendent compte de leur infraction devant la justice", assure-t-il.

3.750 euros d'amende et 1.500 euros de contraventions quotidiennes

Les co-directeurs du Théâtre 11 Gilgamesh risquent, pour leur délit, une amende de 3.750 euros complétée d'une contravention de 1.500 euros par jour d'ouverture non autorisée.     "Il est vrai que nous ne sommes pas en conformité avec l'arrêté municipal, reconnait Laurent Sroussi. Le fait d'ouvrir la salle engage ma responsabilité personnelle en cas d'accident. Je l'assume. D'autre part, nous sommes soumis à des amendes, que nous assumons", conclut-il.
 

Laurent Sroussi, co-directeur du théâtre 11 Gilgamesh à Avignon  - Radio France
Laurent Sroussi, co-directeur du théâtre 11 Gilgamesh à Avignon © Radio France - Charlotte Lalanne