Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

A Brive, ils créent un fronton mobile pour faire découvrir la pelote basque

mardi 23 janvier 2018 à 4:49 Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin et France Bleu Pays Basque

C'est pour rendre accessible et faire connaître les différentes pratiques de pelote basque que le club de Brive et le comité départemental ont conçu ce fronton. Il est fixé sur le toit d'un véhicule que l'on peut conduire avec un permis voiture.

Le fronton mobile de Brive mesure 5,10m sur 5m
Le fronton mobile de Brive mesure 5,10m sur 5m - DR

Brive-la-Gaillarde, France

En Corrèze, on n'a pas toujours de gros moyens mais on a des idées ! La preuve avec le Pilotari club briviste, le club de pelote basque de la ville. En lien avec le comité départemental de Corrèze, il vient de mettre sur pied un fronton mobile. Il s'agit d'un mur de 5,10m de large sur 5m de haut contre lequel on joue à la pelote.

Fixé sur le toit d'un minibus...

Ce fronton est en fait fixé sur le toit d'un minibus de 7m de long, que l'on peut conduire avec un permis voiture. C'est là toute la différence avec le seul autre fronton mobile de France, basé au Pays Basque, qui est lui fixé sur un poids lourd. Celui développé à Brive se déplie grâce à un système de vérins hydrauliques. L'équipement n'est toutefois pas homologué pour disputer des compétitions mais ce n'est pas sa vocation.

... pour répandre la pratique de la pelote

Cet investissement d'environ 20.000€ a été engagé pour faire connaître la pelote dans les environs. "Présenter la pelote, la faire pratiquer, proposer des initiations et des animations" explique Philippe Maumet, le secrétaire général du Pilotari club briviste et président du comité de pelote en Corrèze. "Cela peut être _dans les écoles, les centres aérés, les foires, les fêtes de village_, c'est très vaste. Car la pelote, comme l'athlétisme, est un sport qui rassemble beaucoup de disciplines : chistera, pala, main nue ou frontenis" que le fronton mobile permettra de faire connaître. A Brive, le club de pelote basque compte 130 licenciés.

Le fronton mobile se replie grâce à des vérins hydrauliques sur le toit du minibus sur lequel il est fixé - Aucun(e)
Le fronton mobile se replie grâce à des vérins hydrauliques sur le toit du minibus sur lequel il est fixé - DR