Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Créteil, des films s'invitent sur les murs de la ville

-
Par , France Bleu Paris

Les Cinémas du Palais de Créteil (94) invitent tous les soirs les habitants à la projection de films courts pendant les fêtes. Des œuvres à regarder depuis les fenêtres sur la façade des immeubles, dans différents quartiers de la ville.

Les cinémas du Palais proposent des projections à même les murs de la ville de Créteil durant les fêtes de Noël.
Les cinémas du Palais proposent des projections à même les murs de la ville de Créteil durant les fêtes de Noël. © Radio France - Mathieu MESSAGE

En cette période de crise sanitaire, les cinémas restent fermés. Pourtant certains proposent des alternatives afin d'offrir des projections au public, comme les cinémas du Palais à Créteil (94) qui invitent tous les soirs les habitants à visionner des films courts depuis leurs fenêtres ou au pied de leurs immeubles. 

Trois œuvres sont projetées trois fois, et ce chaque soir depuis le 18 décembre 2020, directement sur les façades des bâtiments de la ville de banlieue parisienne. Un événement essentiel pour les Cristoliens en cette période morose.

Retrouver un peu de magie

L’opération « Cin’étoiles en Fêtes » réunit à chaque projection des dizaines de personnes dans la rue, sans compter les curieux qui se penchent à leurs fenêtres pour apercevoir les images. Une camionnette abritant le projecteur s’installe aux pieds des résidences. En fin de journée, elle diffuse les films sur les façades ou, là où ce n’est pas possible, sur des toiles placées dans l'environnement urbain.

La camionnette de la ville de Créteil abrite le projecteur qui diffuse des films sur les immeubles.
La camionnette de la ville de Créteil abrite le projecteur qui diffuse des films sur les immeubles. © Radio France - Mathieu MESSAGE

À la tombée du jour, de petits personnages s'animent. Et puis, il y a surtout les cascades de Buster Keaton que découvre la petite Irini, venue avec ses parents :

"Je sais que ce sont des vieux films, et je n'ai donc pas l'habitude des les voir au cinéma ou à la télé. C'est vieux mais nouveau pour moi... C'est une très bonne idée puisque je ne peux pas aller au cinéma."

Pour Mata, sa maman, c'est un vrai bol d'air : "Dans ce contexte sanitaire, où on n'a plus accès à la Culture, on en a vraiment besoin !"

"La voisine de Malec" de Buster Keaton projeté sur une façade d'un immeuble à Créteil
"La voisine de Malec" de Buster Keaton projeté sur une façade d'un immeuble à Créteil © Radio France - Mathieu MESSAGE

Les lumières de la ville

Alors, évidemment, ce n'est pas tout-à-fait comme au cinéma. Mais Kylian, un habitant du quartier de la Habette qui a l'habitude d'aller voir des films, apprécie cette initiative :

"On n'a pas le confort d'une salle, on est parfois _sous la pluie_, mais les cinémas du Palais essaient de faire des choses.  Ça sort aussi des clichés habituels, en montrant qu'on peut faire des choses dans les quartiers. Pourquoi ne pas continuer à faire ce type de projections à l'avenir ? Ça met aussi des lumières dans la ville !"

Habib Benamar, coordinateur des actions culturelles à Créteil et à l'initiative de ce projet, considère cet événement comme essentiel en cette période morose. Il se permet même de s'occuper du doublage sur certains films

"Notre souhait est d'amener le Cinéma, son Histoire et ses personnages cultes, jusqu'aux gens et leur rappeler que le 7ème art a commencé par du muet. On veut faire découvrir au jeune public et aux familles que le Cinéma a juste besoin de musique et d'images pour raconter une histoire. Pour permettre la compréhension, on adapte le discours. Par exemple, lorsque Buster Keaton aperçoit le joueur de Baseball Babe Ruth, et bien on préfère lire le sous-titre en disant que c'est Kylian Mbappé qui joue au football."

Guillaume Bachy et Habib Benamar, les deux initiateurs du festival Cin'étoiles en Fêtes.
Guillaume Bachy et Habib Benamar, les deux initiateurs du festival Cin'étoiles en Fêtes. © Radio France - Mathieu MESSAGE

Un respect des règles sanitaires

Beaucoup regrettent de ne pas avoir été prévenus par le cinéma ou la mairie de Créteil. C'est aussi une volonté de Guillaume Bachy, le directeur des cinémas du palais à Créteil :

"On a décidé de faire une communication minime, avec juste une indication sur le quartier où a lieu la projection pour que ça reste un peu secret. C'est à la fois une déambulation de la camionnette, mais c'est aussi pour empêcher les rassemblements importants en bas des bâtiments. _On est là pour divertir, pas pour créer des problèmes de santé._"

Des habitants ravis et un vrai un moment de convivialité et de culture dont vous pouvez profiter jusqu'au 30 décembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess