Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

A Dieuze, un ancien chemin de fer transformé en rail pour vélo

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Un chemin de fer inutilisé depuis le 2 septembre 2002 a repris vie il y a une semaine à Dieuze. Une association locale baptisée "Le Saulnois D'rail" travaille depuis 2016 pour ouvrir un vélorail sur cette ancienne portion qu'il a fallu totalement défricher.

Le trajet est actuellement long de 3,5km
Le trajet est actuellement long de 3,5km © Radio France - Arthur Blanc

Dieuze, France

Le bruit est le même qu'il y a 17 ans, lorsque des trains de marchandises passaient encore sur ce chemin de fer. A Dieuze, au fond de l'avenue Foch, à l'ancienne gare, des vélos de plusieurs kilos pouvant transporter jusqu'à 5 personnes ont remplacé les wagons qui jadis transportaient de la marchandise. "Et jusqu'en 1958, il y avait du transport de voyageurs", précise Wolfgang Schaeffer, le fou de rails à l'origine de cette initiative. Le président de l'association "Le Saulnois D'rail" est heureux : son projet de vélorail a vu le jour il y a une semaine.

Un lourd investissement

En plus des 40 000 euros investis pour la mise en œuvre de cette piste cyclable un peu particulière, il a fallu mettre les mains dans le cambouis. Environ 25 bénévoles ont dû défricher ce terrain où la nature n'avait pas tardé à reprendre ses droits. Des arbres repoussaient déjà entre les planches et la végétation était dense. "Il faut directement tailler dans le buisson pour en ressortir les rails", explique Philippe, un bénévole. En 3 ans de travail, seuls 3,5km sont aujourd'hui praticable. Mais Wolfgang Schaeffer ne veut pas s'arrêter là et compte réhabiliter toute la ligne entre Dieuze et Bénéstroff, soit un parcours total de 13km.

A la portée de tous

Sur les engins, la cadence de pédalage et facile. "Aucun effort, c'est vraiment cool", confie Daniel en train de pédaler avec des amis. D'autant que les rails, ça le connaît, lui qui était cheminot dans le temps. "C'est vraiment différent. Par exemple, les aiguillages manuels, cela fait des années que je n'en ai plus vu !" Sur la banquette arrière, Catherine est émerveillée par le paysage traversé. "C'est sympa, on profite de la vie." Pour tenter l'aventure, il faut réserver l'un des 7 vélorails et se rendre sur place le mercredi, le samedi ou le dimanche. Il y a 5 départs par jour pour permettre à ceux qui sont partis d'avoir la place pour rentrer à la gare. Le prix est de 20 euros par vélorail.