Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

A Dijon, des figurants tournent un film avec Alexandra Lamy et Franck Dubosc

-
Par , France Bleu Bourgogne

Depuis huit jours une soixantaine de figurants participent dans la capitale Bourguignonne au tournage d'un film avec Alexandra Lamy et Franck Dubosc. Vendredi dernier, l'équipe a investi les locaux de l'imprimerie I.C.O à Dijon pour une scène de grève.

L'équipe technique du film prépare une scène dans la cour de l'imprimerie
L'équipe technique du film prépare une scène dans la cour de l'imprimerie © Radio France - Stéphane Parry

Dijon, France

La scène du jour est un piquet de grève dans une imprimerie où sont tirés les exemplaires de Bourgogne Matin, un journal local. L'équipe s'assure que la vingtaine de figurants réquisitionnés pour la scène sont prêts. Quelques scènes sont prévues à l'intérieur de l'imprimerie, d'autres dans la cour. Certains figurants, comme Pascal sont sur place depuis 7 heures 30. "La qualité première d'un figurant, c'est d'être patient," affirme cet homme à la carrure d'un rugbyman. C'est d'ailleurs pour cela qu'il a été sélectionné par la production. Des scènes de rugby doivent être tournées au stade Bourillot."C'est la première fois que je suis figurant sur un film, c'est magique," affirme cet employé à la ville de Dijon. 

Pascal (à gauche) entouré d'autres figurants  - Radio France
Pascal (à gauche) entouré d'autres figurants © Radio France - Stéphane Parry

Pour tourner les scènes de grève, la production a fait appel aux employés de l'imprimerie dijonnaise I.C.O à l'instar du directeur Laurent Poisneuf. Il n'en est pas à son premier coup d'essai en tant que figurant. Pour les besoins du cinéma, il a troqué sa veste de directeur contre une blouse d'ouvrier. "La moitié des salariés participent à la scène, ils travaillent en même temps, c'est génial !", savoure Laurent. 

L'extérieur de l'imprimerie transformée en piquet de grève  - Radio France
L'extérieur de l'imprimerie transformée en piquet de grève © Radio France - Stéphane Parry

Sylvie auxiliaire de vie à Dijon : c'est une belle expérience 

Sylvie une employée du journal "Bourgogne Matin" - Radio France
Sylvie une employée du journal "Bourgogne Matin" © Radio France - Stéphane Parry

A l'intérieur de l'imprimerie, d'autres figurants répètent une scène. C'est le cas de Sylvie, auxiliaire de vie à Dijon qui a été embauchée pour trois jours de tournage et qui ne regrette pas cette première expérience : " même si on se lève très tôt et que l'on termine tard, ça me plait. Et puis j'ai pu tourner avec Franck Dubosc il y a deux jours. C'est une belle expérience."

Le tournage du film Le sens de la famille se poursuit jusqu'au 31 octobre avec des scènes de rugby tournées au stade Bourillot de Dijon.  

Clap de Fin  - Radio France
Clap de Fin © Radio France - Stéphane Parry
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu