Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

À l'Alpe d'Huez, le challenge des moniteurs de ski, entre compétition et fête

lundi 16 avril 2018 à 17:28 Par Alexandre Berthaud, France Bleu Isère

Chaque année, les meilleurs moniteurs de ski s'affrontent durant une semaine de compétition dans différentes épreuves (ski alpin, ski cross...). En 2018 l'événement se déroule du 16 au 21 avril

Certains visent davantage le prix du déguisement que le chrono le plus rapide.
Certains visent davantage le prix du déguisement que le chrono le plus rapide. © Radio France - Alexandre Berthaud

Alpe d'Huez, Huez, France

C'est un événement à deux facettes qui se déroule, de toute façon, dans la bonne humeur. Le challenge des moniteurs, grand raout annuel de la profession des tenues rouges, mélange la compétition et la camaraderie. Cette année, à l'Alpe d'Huez, on voyait donc d'un côté les champions, prêts à en découdre sur la piste, et de l'autre les moniteurs venus pour en rencontrer d'autres, autour d'une bière si possible.

Près de 4000 personnes se rassemblent à l'Alpe d'Huez pour ce challenge des moniteurs 2018. - Radio France
Près de 4000 personnes se rassemblent à l'Alpe d'Huez pour ce challenge des moniteurs 2018. © Radio France - Alexandre Berthaud

"Certains sont meilleurs sur la piste, d'autres à côté"

Le principe est résumé par Pascal Nanjoud, speaker de l'événement depuis 11 ans, un savoyard venu des Gêts. "Ceux qui sont moins bons sur la piste sont meilleurs à côté, ils visent le prix de l'ambiance. On a une équipe qui est bien placée, _ils ont monté les 21 lacets à vélo avant de venir_, c'est dire la motivation"

Mais Xavier Perrier-Michon, directeur de l'Ecole du Ski Français (ESF) dans la station organisatrice, tient à préciser que "sans la compétition le métier de moniteur n'existerait pas". Les meilleurs français sont là, parfois des anciens professionnels sur le circuit de coupe du monde. 

L'équipe de Tignes, objectif prix du déguisement. - Radio France
L'équipe de Tignes, objectif prix du déguisement. © Radio France - Alexandre Berthaud

Une aubaine pour la station

Près de 2500 compétiteurs s'affrontent durant une semaine, avec les accompagnants près de 4000 personnes se retrouvent donc cette année à l'Alpe d'Huez. "Cela permet de dynamiser une fin de saison souvent faible, amener des gens dans les hôtels, dans les restaurants", explique Xavier Perrier-Michon. Les finales auront lieu samedi, elles seront même télévisées.