Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

A l’Aviron Bayonnais Rugby Pro, "le problème c’est les joueurs !"

mardi 28 novembre 2017 à 9:13 Par Céline Arnal, France Bleu Pays Basque

Les socios de l’Aviron Bayonnais demandent officiellement une réunion de crise. Ce dimanche 26 novembre, les ciels et blancs ont été humiliés 68 à 15 à Mont de Marsan. C’est la crise et elle est dûe selon les socios en grande partie aux joueurs cadres !

Manex Meyzenc, le président des socios de l'Aviron Bayonnais
Manex Meyzenc, le président des socios de l'Aviron Bayonnais © Radio France - Oihana Larzabal

Bayonne, France

Manex Meyzenc, le président des socios de l'Aviron Bayonnais, le dit sans aucun détour ce mardi matin à France Bleu Pays Basque : "Les joueurs cadres de l'équipe ont complètement abandonné le club... sali le maillot ciel et blanc." Les socios demandent officiellement une réunion de crise avec les joueurs cadre, le staff et la direction.

Comment expliquer l’effondrement de l’Aviron Bayonnais ?

Dimanche, l’aviron Bayonnais a été humilié à Mont de Marsan. Défaite 68 à 15 : 10 essais encaissés dont 7 en une demie heure à peine…. « C’est la déception totale, l’écœurement, concède Manex Meyzenc. On a l’impression que ce club c’est un éternel recommencement. Il y a toujours des problèmes et là le problème, c’est les joueurs ; les joueurs cadres. Pierre Berbizier, le manager, a voulu s’appuyer sur une base solide, celle de joueurs d’expérience, des anciens. On a un all black dans l’équipe, un argentin international qui a fait deux coupes du monde, un capitaine de l’équipe d’Ecosse…. Sur la base, on peut s’appuyer sur quelque chose mais on se rend compte que ces cadres ont complètement fauté, abandonné notre club. » Manex Meyzenc estime même que certains joueurs ont « sali le maillot. Ils ne font pas le travail. »

Pourquoi les cadres ont-ils lâché ?

Les socios demandent à présent officiellement un entretien avec les joueurs car ils ne constituent pas un groupe à leurs yeux. « Prendre 66 points à Perpignan ( le 19 août 2017 NDLR), ça peut être un accident mais quand les accidents se répètent c’est que des joueurs lâchent et ne font pas leur travail. Ils sont ici en vacances et ils ne jouent pas au rugby. »

Y a-t-il tout simplement un problème relationnel avec le staff ?

Probablement, concède Manex Meyzenc qui estime à présent, qu'"il faut faire bouger les choses. Il y a des réunions à avoir : des réunions de crise avec les joueurs, le staff et tout l’encadrement. Les supporters sont là pour être derrière leur équipe mais on se rend compte que Jean Dauger se vide de match en match. Nous on ne veut pas que notre club se gangrène et Manex Meyzenc de prendre pour preuve la belle saison des espoirs ( premiers du championnat élite) ou encore des crabos.

« Il faut que ces pseudo professionnels nous disent pourquoi ils agissent de la sorte et contre qui aussi, conclue-t-il. Si relégation en fédérale 1 il doit y avoir, ce ne sera peut-être pas une mauvaise chose. Mais avant de penser à ça, il faut crever les abcès et le faire très vite. »