Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

A l'occasion de la journée mondiale du braille, les visiteurs du Louvre-Lens se bandent les yeux

vendredi 5 janvier 2018 à 6:02 Par Margot Delpierre, France Bleu Nord

Le musée du Louvre-Lens proposait jeudi des visites ouvertes aux voyants comme aux non-voyants. Des exercices sensoriels inédits qui demandent un peu d'imagination.

Visites inédites pour le public voyant
Visites inédites pour le public voyant © Radio France - Musée du Louvre Lens - Frédéric Iovino

Lens, France

Face à une sculpture cachée par un voile, ou les yeux bandés devant un tableau, le public se concentre pour imaginer les œuvres décrites dans un premier temps par le guide, avant de jeter un coup d’œil."Cette description va créer une image mentale qui ne va pas forcément correspondre à l'oeuvre telle qu'ils la découvrent. Il y a toujours un moment de surprise où leur vision vient infirmer, confirmer ou affiner la représentation qu'ils s'en faisaient" explique Pierre, l'un des médiateurs du musée.

C'est une manière le temps d'un petit exercice de prendre la place des malvoyants au quotidien" - Pierre, l'un des médiateurs

Cet exercice est aussi inédit pour le public que pour les guides, qui au lieu de s'attarder sur des commentaires concernant le style ou l'époque de l'oeuvre, tentent simplement de décrire. Pas toujours facile de faire comprendre la taille de l'oeuvre ou les couleurs à celui qui ne peut pas voir.

Les visiteurs se prêtent au jeu et terminent la visite séduits. "J'étais surtout surpris par les différences d'échelle. On arrive à se représenter les personnes, c'est assez bluffant, c'est surprenant", estime Samuel, posté devant un tableau géant de Napoléon.

D'autres visites gratuites programmées dès février

Face au succès de l'opération, d'autres visites audio-descriptives sont prévues les 18 février (Galerie du temps), 15 avril (expo Heures italiennes) et 17 juin (expo L’Empire des roses).

Des visites en langue des signes sont également au programme les 18 mars (expo Heures italiennes) et 20 mai (expo L’Empire des roses).

Ces visites d'une heure et demi sont gratuites.