Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

A la découverte des hiéroglyphes du musée de Tessé, au Mans

mercredi 18 juillet 2018 à 16:37 Par Marie Mutricy, France Bleu Maine

Au Mans, le musée de Tessé organise ce vendredi après midi un atelier en lien avec la galerie égyptienne qui a rouvert en mars dernier. On peut y voir le tombeau reconstitué à taille réelle de la reine Nefertari, orné de milliers de hiéroglyphes que des familles ont appris à décrypter.

Amandine est venue avec sa grand-mère à l'atelier hiéroglyphes du musée de Tessé, au Mans.
Amandine est venue avec sa grand-mère à l'atelier hiéroglyphes du musée de Tessé, au Mans. © Radio France - Marie Mutricy

Le Mans, France

Au cœur de la tombe de Néfertari que l'on peut à nouveau visiter depuis mars au Mans, au Musée de Tessé, ils sont partout : des traits, des oiseaux, des symboles qui racontent toute une histoire. Les hiéroglyphes conservent une part de mystère que les enfants peuvent apprendre à décrypter ce vendredi lors d'un atelier

EN PRATIQUE : vendredi 20 juillet, 14h- 16h, musée de Tessé, 2, avenue de Paderborn. Pour les enfants de  8 à 10 ans. 3 euros.

Les hiéroglyphes, une écriture alliant dessins, traits et symboles

Bryan Guillaume est médiateur culturel au musée de Tessé. - Radio France
Bryan Guillaume est médiateur culturel au musée de Tessé. © Radio France - Marie Mutricy

Les hiéroglyphes sont l'une des premières formes d'écritures avec l'écriture cunéiforme mésopotamienne. "C'est un mot, une lettre"  tente de définir Xavier, qui participe avec sa maman et sa grand-mère à l'atelier. "Presque, précise Bryan Guillaume, médiateur culturel au musée de Tessé.Ce n'est pas un alphabet, ce ne sont pas des lettres comme nous on l'utilise aujourd'hui. Ce sont des signes qui peuvent représenter plusieurs choses. Soit l'image même auquel il renvoie : un oiseau, par exemple. Soit un son ou un personnage. Assembler les signes permet de construire des phrases, des mots". 

Une écriture sacrée

Une tablette, un pot d'encre et un calame liés ensemble : ce hiéroglyphe signifie "écriture". - Radio France
Une tablette, un pot d'encre et un calame liés ensemble : ce hiéroglyphe signifie "écriture". © Radio France - Marie Mutricy

Dans la tombe de Nefertari, l'épouse de Ramsès II, représentée à taille réelle dans les sous-sols du musée de Tessé, ces milliers de signes sont en fait les formules magiques qui vont permettre à la défunte d'accéder à l'au-delà. Un peu comme une bande dessinée, les signes à gauche de la grande reine sont sa "plaidoirie" au dieu Toth. 

Une grammaire particulière

N'est pas scribe qui veut. La "grammaire" des hiéroglyphes est différente du français. Le verbe est placé en premier, le sujet ensuite. A l'aide d'une carte présentant des hiéroglyphes simples, les participants à l'atelier s'essayent à tracer une phrase. Xavier se lance : "Je dis l'éternité sur l'Egypte" écrit le jeune garçon.

Xavier a choisi une phrase, il faut maintenant l'écrire en hiéroglyphes - Radio France
Xavier a choisi une phrase, il faut maintenant l'écrire en hiéroglyphes © Radio France - Marie Mutricy
Quelques hiéroglyphes parmi les milliers qui existent - Radio France
Quelques hiéroglyphes parmi les milliers qui existent © Radio France - Marie Mutricy

Il y a 5000 ans, seul les hommes des grandes familles devenaient scribes et il fallait suivre une formation de 10 à  15 ans !  "Pour se débrouiller à peu près en hiéroglyphes, il fallait déjà maîtriser 3.000 signes" raconte Bryan Guillaume.