Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

A la ferme du Moyen-âge de Saint-Julien-aux-Bois, le visiteur remonte le temps

lundi 16 avril 2018 à 17:53 Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin

La ferme du Moyen âge à Saint-Julien-aux-Bois se développe. Le site touristique vient de bâtir un nouveau bâtiment d'accueil et a créé une nouvelle scénographie. De quoi séduire toujours plus les visiteurs : 20 000 l'an dernier.

La ferme du Moyen-Age est en tout point conforme à ce que pouvait ressembler un village de Xaintrie au 14ème siècle
La ferme du Moyen-Age est en tout point conforme à ce que pouvait ressembler un village de Xaintrie au 14ème siècle © Radio France - Philippe Graziani

Saint-Julien-aux-Bois, Corrèze

Ouvert en juillet 2006 le site a connu un rapide succès. Il a accueilli 10 000 visiteurs dès sa première année. La ferme du Moyen-Age attire aujourd'hui entre 18 000 et 20 000 visiteurs par an. Et pourtant son créateur Pierre Gire rappelle qu'il y a à peine 15 ans il n'y avait rien sur le terrain de 12 hectares. "C'était un bois, il n'y avait aucune pierre". Depuis c'est un vrai village avec une quinzaine de bâtisses : des habitations, un moulin, une chapelle et même un cimetière. Et pour faire vrai il y a du fumier un peu partout. Car c'est une véritable plongée dans le 14ème siècle que propose ce village. Tout a été construit à l'identique. "On a travaillé avec mon père. On a tout fait nous-mêmes raconte Pierre Gire. C'est d'ailleurs comme ça qu'on s'en est sortis. La même chose faite par des artisans aurait coûté des centaines de milliers d'euros".

Une abbaye engloutie

C'est pour offrir de meilleures conditions d'accueil des visiteurs que Pierre Gire a décidé de nouveaux aménagements. Une nouvel accueil mais surtout une nouvelle scénographie. Fidèle a son désir d'authenticité, celle-ci évoque l'abbaye de Valette dont dépendait le village de Saint-Julien-aux-Bois et qui aujourd'hui est noyée par le barrage du Chastang. "Ça met le visiteur dans une ambiance, pour que dans la suite de la visite il oublie un peu le 21ème siècle dans sa tête." Et Pierre Gire va poursuivre encore la construction de son village. Il vient de démonter pierre à pierre une ancienne bâtisse du 15ème siècle dans une commune voisine. La reconstruction à l'identique sur le site est prévue l'automne prochain. 

L'espace scénographique évoque l'abbaye de Valette aujourd'hui engloutie par le barrage du Chastang - Radio France
L'espace scénographique évoque l'abbaye de Valette aujourd'hui engloutie par le barrage du Chastang © Radio France - Philippe Graziani