Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

A la fois amusant et stimulant, le Scrabble cartonne toujours 70 ans après sa création

samedi 21 avril 2018 à 15:46 Par Nicolas Tarrade, France Bleu Limousin et France Bleu

Le Scrabble, jeu de société par excellence, fête cette année son 70e anniversaire. Un jeu à la fois amusant et stimulant. Dans des structures d'accueil pour personnes âgées, il revêt même une importance thérapeutique.

A la fois amusant et stimulant, le Scrabble cartonne toujours 70 ans après sa création
A la fois amusant et stimulant, le Scrabble cartonne toujours 70 ans après sa création © Radio France - Nicolas Tarrade

Limoges, France

"Le mot compte double" souffle sa 70e bougie cette année. Créé en 1948, le Scrabble cartonne toujours autant. Un jeu de société à la fois amusant et stimulant. A Limoges, dans cette structure d'accueil pour personnes âgées, il fait un tabac. Les pensionnaires se réunissent les après-midis dans la salle de loisirs, à la recherche de camarades de jeu. 

Autour de la table, il y a Hélène, Madeleine, Marie-Odile. Et les après-midis, on fait travailler ses méninges. "Quand on est arrivé ici, on faisait salle comble", explique cette pensionnaire. "On y joue pratiquement tous les jours. Quand on voit deux ou trois personnes jouer, il y a toujours une quatrième qui demande si elle peut jouer. On s'entraîne comme ça", ajoute-t-elle. 

Jouer pour lutter contre l'isolement

Juste à côté, Marie compte les points - elle qui a été professeur de français - comme cette pensionnaire, qui a déjà 32 ans de Scrabble à son actif : "J'ai commencé en 1986 parce que je m'étais cassé le bras. Et comme, je ne pouvais pas faire grand chose, mon mari m'a dit d'acheter un Scrabble. Et ça a commencé comme ça"

Une activité qui permet de lutter contre l'isolement, et maintient une activité cognitive. Alexandra Pellegrin s'occupe des animations dans la résidence Vivéa, à Limoges : "Ce sont souvent des gens qui ont été instituteurs ou qui ont travaillé aux impôts, par exemple, et donc ils avaient l'habitude beaucoup faire travailler leurs méninges. Aujourd'hui, ils se retrouvent retraités, âgés, sans occupation. Ils ont ce besoin de chercher des mots, de se dire qu'il leur reste quelque chose"

Une course aux points à la fois amusante et stimulante. Dans ces structures d'accueil, le jeu a plus que jamais des vertus thérapeutiques.