Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Finale du Top 14 : à La Rochelle, un facteur qui roule pour le Stade toulousain

-
Par , France Bleu La Rochelle

A quelques heures de la finale du top 14 de rugby entre La Rochelle et Toulouse, Pascal joue un peu les provocateurs, avec les couleurs du Stade toulousain bien visibles sur son vélo de facteur. L'occasion de belles rencontres et de joutes verbales avec ses clients fans du Stade rochelais.

Les couleurs du Stade toulousain en terre rochelaise : Pascal n'a pas peur de la provocation, lui qui se veut "fidèle à ses racines"
Les couleurs du Stade toulousain en terre rochelaise : Pascal n'a pas peur de la provocation, lui qui se veut "fidèle à ses racines" © Radio France - Julien Fleury

Ce vendredi 25 juin est le grand jour pour les nombreux supporters du Stade rochelais. Une cinquième confrontation avec Toulouse cette saison, cette fois en finale du top 14. Et une dernière chance pour La Rochelle de garnir enfin son armoire à trophées, après l'échec en coupe d'Europe face aux mêmes Toulousains.

A Aytré, dans la banlieue rochelaise, les fans des jaune et noir doivent composer avec un facteur qui est lui supporter de Toulouse. Les couleurs rouge et noir du Stade toulousain, Pascal les arbore fièrement à l'avant de son vélo, avec un fanion glissé devant sa sacoche. "Je suis Toulousain de naissance, et ça je ne peux pas le cacher" se défend Pascal, avec un accent du sud-ouest prononcé. "Je suis toujours fidèle à mes racines. Mais mon vélo est jaune et noir, c'est ce que je dis à mes clients" sourit Pascal qui a également acheté une gourde aux couleurs du Stade rochelais.

Amitié avec des supporters rochelais

La passion du rugby, Pascal est tombé dedans tout petit, même si sa maman refusait qu'il joue à ce sport à l'image sulfureuse à l'époque. "C'est l'ambiance dans les stades, la convivialité, voir les matches avec les potes." Et bizarrement, son fanion estampillé SR lui a ouvert les portes de plusieurs maisons d'Aytré, où il est installé depuis neuf ans. C'est le cas d'Yves, qui a découvert Pascal parce qu'il lui livre son courrier. "Il est aussi supporter du Stade rochelais" précise Yves. "C'est pour ça que si vous gagnez, je ne serai moins déçu" acquiesce Pascal.

Entre Pascal et Yves, l'amitié s'est noué à l'occasion de la livraison du courrier. Les deux adorent parler rugby, même s'ils sont rarement d'accord.
Entre Pascal et Yves, l'amitié s'est noué à l'occasion de la livraison du courrier. Les deux adorent parler rugby, même s'ils sont rarement d'accord. © Radio France - Julien Fleury

Entre Yves et Pascal, les discussions tournent beaucoup autour du ballon ovale. "Il est à fond dans les statistiques" promet Yves. Des statistiques qui selon Pascal "disent que c'est La Rochelle qui va gagner. Et qu'on est bon à prendre." Pas de quoi rassurer son ami : "c'est 50-50 ! On a pris quatre branlées cette saison..." Pascal tente de le réconforter : "mais plus vous jouez contre nous, plus l'écart se resserre." "Au delà de ça on est quand même amis" poursuit Yves. Les deux hommes s'invitent pour regarder des matches, "mais quand il n'y a pas d'enjeu entre les deux clubs, c'est quand même mieux !"

"Le respect, c'est ça les valeurs du rugby"

Un peu plus loin, c'est Alain, un autre client de Pascal qui l'interpelle de loin. "Je ne serai pas au Stade de France, mais je serai sur le Vieux port de La Rochelle, parce qu'on va gagner ! Sincèrement. On a la meilleure équipe aujourd'hui..." Pascal approuve, mais tempère : "c'est rare de voir une équipe qui arrive pour la première fois en finale du top 14 et qui gagne !" Et Alain de conclure : "De toutes façons ce sera un beau match, engagé mais entre gens qui se respectent, et c'est ça les valeurs du rugby !"

En fin de tournée, c'est le moment de rencontrer Sylvette et Gérard, supporters du Stade rochelais depuis... 60 ans ! "J'ai commencé à aller au Stade à 8 ans avec mes cousins" assure Sylvette. Dans les années 80, le couple n'hésitait pas à faire des centaines de kilomètres pour suivre leur club, notamment dans les phases finales.

Gérard n'est pas pour autant en colère de recevoir son courrier des mains d'un Toulousain : "je suis ouvert. Après si le match se passe mal, on va peut-être en venir aux mains !" plaisante-t-il. "Maintenant, vous avez eu la coupe d'Europe, il faudrait peut-être nous laisser le Brennus... vous en avez déjà 20, à quoi ça sert ?" Les deux se retrouvent sur le slogan final : "Allez le Stade !" Sans préciser lequel...

Sur la tournée de Pascal, facteur rochelais fan du Stade rochelais

Choix de la station

À venir dansDanssecondess