Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

A Limoges, de nouveaux murs pour la cinémathèque de Nouvelle-Aquitaine

mardi 5 décembre 2017 à 10:56 Par Fabienne Joigneault, France Bleu Limousin

La cinémathèque du Limousin voit plus grand ! Elle est devenue il y a quelques mois cinémathèque de Nouvelle-Aquitaine, tout en restant à Limoges, dans de nouveaux locaux. Marc Wilmart, son président-fondateur, était l'invité de France Bleu Limousin à 8h15.

Marc Wilmart a fondé la cinémathèque du Limousin, passée il y a quelques mois à l'échelle Nouvelle-Aquitaine !
Marc Wilmart a fondé la cinémathèque du Limousin, passée il y a quelques mois à l'échelle Nouvelle-Aquitaine ! - ©Marc Wilmart / Vincent Voegtlin – Maxppp

Limoges, France

Elle offre une seconde vie aux films amateurs, aux films de famille qui traînent parfois au fond des placards. L'ancienne cinémathèque du Limousin déménage pour s'agrandir, car elle est devenue il y a quelques mois cinémathèque de Nouvelle-Aquitaine. Avec la volonté de fédérer ses voisines, explique le président-fondateur, Marc Wilmart. Il répondait ce mardi matin sur France Bleu Limousin aux questions de Nathalie Col.

Les fonds de toute la région en un seul clic

En se mettant à l'échelle de la grande région, la cinémathèque veut créer du lien entre les différentes structures qui se sont données la même mission qu'elle : le fonds audiovisuel de La Rochelle, Trafic'images à Angoulême, la Mémoire de Bordeaux. "Nous avons un projet de portail internet qui donnera accès à tous ces fonds".

"Nous recevons des documents exceptionnels

Mais le dossier du moment, c'est le déménagement dans de nouveaux locaux, à l'espace rive-gauche, près du pont de la Révolution, "pour travailler dans des conditions normales, confortables et pouvoir recevoir du monde". Marc Wilmart met juste en garde les visiteurs éventuels : "il y a des gens qui viennent avec des films qui ont un intérêt pour eux, mais pas pour la communauté !" Il dit avoir reçu dans ses collectes "des documents exceptionnels, comme les documents tournés à la libération de Limoges, ou des images d'Oradour en 1943, un an avant le massacre".

"Il y a des images en perdition, et c'est un crève-coeur !

La cinémathèque voit plus grand désormais, grâce à des aides européennes du Feder qui permettent l'achat de nouvelles machines. "On va être encore mieux équipés, on pourra traiter plus de films, des films de familles ou para-professionnels", explique Marc Wilmart, qui trouve toujours "étonnant de voir combien il y en a un peu partout. Et il y a des images en perdition, ce qui est un crève-cœur pour nous, il faut les récupérer et les sauver !".

Marc Wilmart à 8h15 sur France Bleu Limousin