Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Luchon, un semblant de fête des fleurs, malgré le Covid

-
Par , France Bleu Occitanie

Pas de défilé de chars fleuris cette année, sur les allées d'Etigny. Mais les organisateurs se sont adaptés, pour assurer ce rendez-vous qui a fêté ses 120 ans l'an dernier, et qui attire chaque année des milliers de personnes dans la ville pyrénéenne.

Chaque été à la fin août, les chars fleuris défilent sur les allées d'Etigny, devant une foule compacte.
Chaque été à la fin août, les chars fleuris défilent sur les allées d'Etigny, devant une foule compacte. © Maxppp - Sylvestre

La fête des fleurs, à Luchon, c'est une institution. Dans la commune de Haute-Garonne, au coeur des Pyrénées, l'événement a lieu chaque année fin août, pour marquer la fin de l'été. En moyenne, 12.000 visiteurs s'y pressent pour admirer le corso fleuri, le défilé des chars, avec les airs des bandas.

Mais cette année, à cause du coronavirus, l'événement ne peut pas avoir lieu comme d'habitude. La municipalité a cependant tenu à l'organiser sous une forme différente, pour perpétuer cette tradition centenaire : la fête des fleurs a connu sa 120e édition en 2019. "Les gens ont vraiment été demandeurs pour qu'il y ait quelque chose ce week-end là, qui fait partie du patrimoine de Luchon", explique Maryline Farcy de Pontfarcy, conseillère municipale en charge des animations.

Les gens ont demandé qu'il y ait quelque chose ce week-end là, qui fait partie du patrimoine

Au lieu de quatre jours de fête, il n'y en aura donc plus qu'un : le samedi 22 août. Ce jour là, pas de traditionnel défilé des chars, mais les allées d'Etigny seront fermées à la circulation, dès 8h du matin, pour permettre aux visiteurs de se promener en respectant la distanciation physique. 

Quant aux carcasses décorées avec des fleurs (14 en tout), elles seront installées de part et d'autre de l'allée. 

Pour accéder à cette zone, porter un masque sera obligatoire.

Comme tous les événements organisés en ce moment, le nombre de 5.000 spectateurs ne doit pas être dépassé. Un filtrage va donc être organisé, avec comptage : "le respect du nombre sera vraiment, vraiment strict" explique l'élue, qui rappelle que "le déroulé de la journée se fait en plusieurs étapes, plusieurs lieux, justement pour ne pas avoir un amas de personnes en même temps". Il y aura notamment un jeu de piste, des conférences, des concerts, et une soirée DJ, avant un feu d'artifice à la tombée de la nuit.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess