Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Niort, le musée Bernard d'Agesci accueille sept œuvres spoliées par les nazis

-
Par , France Bleu Poitou

Un tableau du musée Bernard d'Agesci à Niort vient de faire l'objet d'une restauration. Sa particularité ? Il s'agit d'une oeuvre spoliée par les nazis et récupérée par la France après la Seconde Guerre mondiale.

Laurence Lamy, la directrice du musée Bernard d'Agesci, aux côtés d'un tableau spolié par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale
Laurence Lamy, la directrice du musée Bernard d'Agesci, aux côtés d'un tableau spolié par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale © Radio France - Noémie Guillotin

A Niort, le musée Bernard d'Agesci accueille dans ses murs sept œuvres spoliées par les nazis pendant la Seconde guerre mondiale. L'un de ces tableaux de vient de faire l'objet d'une restauration, une huile sur toile peinte en 1798 par Jean-Baptiste Huet. Il fait partie de ce qu'on appelle les MNR pour musée nationaux de récupération. 

"Il y a eu environ 60.000 biens de toute natures récupéré par la France dans le territoire du IIIe Reich. Avant d'être, dans leur grande majorité, restitués aux propriétaires légitimes. Les biens qui n'ont pas été réclamés ont été vendus au début des années 50. Environ 2000 œuvres ont été confiées à la garde des musées nationaux. 700 ont été déposées en région", détaille Laurence Lamy, directrice du musée Bernard d'Agesci.

Une commission spécifique pour rechercher les propriétaires ou ayants-droit 

Des œuvres dont on ne connaît pas le propriétaire. "Il y a en France une commission spécifique qui travaille à la recherche des ayants-droits de ces tableaux", explique Laurence Lamy. Ce qui explique qu' "on y touche le moins possible. Les intervention sur les MNR sont forcément minimalistes. On ne touche surtout pas aux étiquettes au revers de l'oeuvre car elles permettent d'expliquer son histoire, ni aux sigles, y compris les petites annotations à la craie".

La scène champêtre de Jean-Baptiste Huet a été peinte en 1798
La scène champêtre de Jean-Baptiste Huet a été peinte en 1798 - Photo musée Bernard d'Agesci

Des œuvres qui ont vocation à être exposées. "C'est en les montrant au public où là on va se dire dire mais attends je l'ai vu sur une carte postale", explique Laurent Lamy. Ce n'est pas le cas de La scène champêtre de Jean-Baptiste Huet en raison de son état mais il se trouve dans le parcours numérique crée par le musée pour raconter l'histoire de ces sept œuvres pas comme les autres.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess