Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

A Orléans, Jeanne d'Arc se met au numérique

mercredi 22 novembre 2017 à 17:46 Par Eric Normand, France Bleu Orléans

La pucelle se met à Facebook. Le comité Jeanne d'Arc d'Orléans a lancé mercredi après-midi son appel à candidatures pour 2018. La nouveauté, c'est qu'on peut avoir accès au dossier d'inscription via les réseaux sociaux.

Jeanne d'Arc se met à Facebook
Jeanne d'Arc se met à Facebook © Radio France - Eric Normand

Orléans, France

Vous êtes lycéenne et vous souhaitez figurer Jeanne d'Arc en 2018? Qui pour succéder à Priscille? Le comité Jeanne d'Arc d'Orléans a officiellement lancé son appel à candidatures pour 2018. Cela n'a l'air de rien mais il fait cette année sa révolution. On peut avoir accès au dossier d'inscription sur Facebook et non plus seulement par les dossiers déposés dans les lycées.

"Il faut dépoussiérer," sourit Bénédicte Baranger, la présidente du comité, "c'est ce que j'avais dit, il y a 2 ans à mon arrivée, je le fais." Autre nouveauté, il n'y a plus de critères d'âge, il suffit d'être au lycée. "Mais n'allez pas croire que c'est parce qu'il n'y a plus de candidates," assure Bénédicte Baranger, la président du comité Jeanne d'Arc, "il y a eu 14 prétendantes l'année dernière, Jeanne fait toujours rêver." Le comité espère atteindre une vingtaine de candidatures.

Bénédicte Baranger, la présidente du comité Jeanne d'Arc à Orléans, son facebook à portée de main - Radio France
Bénédicte Baranger, la présidente du comité Jeanne d'Arc à Orléans, son facebook à portée de main © Radio France - Eric Normand

C'est surtout la volonté d'être encore plus moderne. Jeanne d'Arc est de toujours. 1429 - 2018, elle transcende toutes les époques - Bénédicte Baranger, la présidente du comité Jeanne d'Arc

La page facebook, c'est "Orléans Jeanne d'Arc." Les candidates peuvent s'inscrire jusqu'au 23 décembre. Si la méthode de recherches de candidatures évolue, les critères restent les mêmes, à l'exception du critère d'âge, "ce n'est pas l'âge qui fait la maturité et la détermination d'une jeune fille," précise Bénédicte Baranger. Toutes les jeunes filles scolarisées en seconde, première et terminales peuvent donc rêver d'être Jeanne d'Arc. Pour le reste rien ne change, il faut :

  • -habiter Orléans ou les communes limitrophes depuis au moins 10 ans.
  • donner du temps aux autres, avoir une vie associative.
  • être catholique, être baptisé et avoir fait sa communion.

Figurer Jeanne d'Arc, un long parcours

Tous les dossiers seront étudiés. Il n'y a pas de pré-sélection. Toutes les lettres de motivation et les justificatifs de l'engagement associatif sont lus. Les jeunes filles sont ensuite convoquées à un entretien "en toute bienveillance," explique Bénédicte Baranger. Le jury est composé du maire d'Orléans, Olivier Carré, de 3 personnes du comité Jeanne d'Arc dont sa présidente, de l'adjoint au maire en charge des fêtes Johanniques, du prêtre de l'association, de l'Evêque d'Orléans, de deux anciennes Jeanne d'Arc, d'un colonel et d'un représentant du 12ème régiment de cuirassiers.

"Facebook est un média contemporain, Jeanne d'Arc transcende le temps," écoutez Bénédicte Baranger