Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

A Pernes-les-Fontaines, au bonheur des artisans d'art

samedi 27 octobre 2018 à 18:54 Par Marie-Jeanne Delepaul, France Bleu Vaucluse

Le salon des Rencontres des métiers d'art se termine ce dimanche à Pernes-les-Fontaines. Depuis quinze ans, la mairie aide les artisans d'art à s'installer pour mettre en valeur leur savoir-faire et redynamiser le centre historique de la ville.

Gabriel Desbiolles, qui fabrique des instruments anciens, loue un atelier à la mairie depuis un an.
Gabriel Desbiolles, qui fabrique des instruments anciens, loue un atelier à la mairie depuis un an. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

C'est ce dimanche le dernier jour pour profiter des Rencontres des métiers d'art au centre culturel Les Augustins de Pernes-les-Fontaines (Vaucluse). C'est la huitième édition de ce salon qui regroupe une cinquantaine d'artisans d'art, venus exposer leurs œuvres et montrer au public comment ils travaillent.

Sont présents des bijoutiers, des tailleurs de pierre, des restaurateurs de tableaux, un luthier... Des métiers que la municipalité soutient : Pernes est labellisée Ville et métiers d'art depuis 1999.

Depuis quinze ans, la mairie achète et rénove des vieux bâtiments dans le centre historique, et loue à petit prix le rez-de-chaussée à des artisans d'art. Didier Carle, l'adjoint à la culture : "On essaye de pratiquer un loyer le plus bas possible, de façon à ce que les artisans n'aient pas le poids du loyer quand ils viennent s'installer. Les loyers vont donc de 150 à 700 euros. C'est une philosophie patrimoniale, et en même temps on rénove le centre ancien."

Pour l'instant, il y a déjà une dizaine d'ateliers, notamment celui de Gabriel Desbiolles, qui fabrique des instruments anciens, par exemple une cornemuse médiévale d'inspiration XIVe siècle. Il les conçoit dans son local de 25 mètres carré : "C'est intéressant car l'atelier donne sur une rue où il y a du passage avec une vitrine. cela fait connaître mon activité et mon métier."

Plus de visibilité pour les touristes

La mairie compte rénover prochainement deux vieilles bâtisses. Cette année, trois petits nouveaux ce sont installés dans le cœur historique de la ville, grâce au soutien de la mairie. Il s'agit d'une céramiste, d'un luthier de cornemuse et d'une créatrice de parfum, Crystelle Darchicourt, qui trouve cette politique "assez exceptionnelle".

Crystelle Darchicourt vient de Normandie. Cette créatrice de parfum est installée depuis quatre mois dans un atelier municipal. - Radio France
Crystelle Darchicourt vient de Normandie. Cette créatrice de parfum est installée depuis quatre mois dans un atelier municipal. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

"J'ai commencé il y a quatre mois, explique-t-elle. J'en suis bien contente, le loyer est plus modeste qu'ailleurs : 200 euros par mois pour ma part, ailleurs c'est plutôt de 700 à 1 000 euros ! L'avantage c'est qu'on n'est plus seul dans son atelier, on peut faire des projets communs, je fais par exemple des bougies avec une céramiste." L'autre avantage, c'est la visibilité : "En période estivale, on  a des touristes qui viennent de partout."

Crystelle Darchicourt, parfumeuse, vient de s'installer dans le cœur historique de Pernes.

Imprimante 3D et laser à disposition des artisans

Pour faciliter la vie des artisans, l'association des Rencontres des métiers d'Art a ouvert en mars un Fab Lab, un atelier ouvert à tous. Corentin Tavernier est marquetteur (il fait des motifs décoratifs en placage bois), lui aussi dispose d'un atelier loué à la mairie. C'est le vice-président de l'association : "Ils vont avoir des outils qu'ils ne peuvent pas forcément s'acheter : de l'impression 3D ou de la découpe laser, du matériel qu'on ne peut pas avoir au début de sa carrière."

Corentin Tavernier est marquetteur, il est installé à Pernes depuis six ans. - Radio France
Corentin Tavernier est marquetteur, il est installé à Pernes depuis six ans. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

Le Fab Lab permet de moderniser les traditions. Par exemple un artisan a donné vie à ses sculptures en fil de fer, grâce à des micro composants électroniques incrustés dans ses œuvres d'art. 

Le reportage France Bleu Vaucluse