Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

A Rouen, deux babyfoot vendus aux enchères pour les enfants malades

jeudi 12 avril 2018 à 12:21 Par Hélène Fromenty, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Deux babyfoot customisées par des artistes locaux sont mises aux enchères vendredi à Rouen. L'argent de la vente servira à financer d'autres tables pour les enfants hospitalisés en cancérologie-pédiatrie. Une initiative du club de babyfoot de Rouen Métropole.

Deux tables ont été customisées par des artistes rouennais.
Deux tables ont été customisées par des artistes rouennais. - Ecloz/A.Bertereau

Rouen, France

Des babyfoot vendus pour la bonne cause ! Deux tables vont être mises aux enchères vendredi soir à Rouen. Une vente à l'initiative du club de babyfoot de Rouen Métropole au profit des enfants malades du CHU Charles Nicole.

"Depuis la création on essaye de rendre le babyfoot accessible à tous, explique Sébastien Lebourg, président du club.  On organise des tournois, mais on voulait aussi toucher un autre public." 

L'équipe du club pense alors aux petits patients, hospitalisés dans la région et coupés d'un quotidien "normal"."On s'est dit que ça pouvait être judicieux d'apporter des babyfoot en milieu cancérologie-pédiatrie. L'idée c'est d'apporter un moment de bonheur, de convivialité. Quand on joue et qu'on s'amuse, on oublie un peu la maladie le temps d'une partie."

Et le club voit grand pour les petits patients de l'hôpital. "On aimerait développer une gamme de babyfoot adaptables pour eux. On mettrait un sticker dessus. Ils pourraient donc jouer et aussi graffer dessus, s'exprimer, et peut-être se découvrir une passion pour le dessin qui sait ?" 

Des baby-foot uniques

Pour que cette idée devienne réalité, il faut bien sûr de l'argent, car un babyfoot ça coûte cher. Le club a donc commandé deux tables et les a confiées à deux artistes locaux : le graffeur Ecloz et la graphiste Sophie Reulet. "Les baby étaient bruts, on leur a donné carte blanche, reprend Sébastien Lebourg. L'objectif c'était qu'ils produisent des pièces uniques. Et ils ont joué le jeu."

Les artistes ont eu carte blanche pour recouvrir les babyfoot. - Aucun(e)
Les artistes ont eu carte blanche pour recouvrir les babyfoot. - Sophie Reulet/A. Bertereau

Ce sont donc ces deux tables qui sont vendues vendredi. Deux objets mis à prix 1800 euros pièce. _"_On espère que les enchères vont décoller et que la vente sera belle ! On va commencer par le CHU de Rouen, mais si on en a les moyens on aimerait implanter des babyfoot dans d'autres centre hospitaliers de la région. Voire même au niveau national"

Si vous souhaitez enchérir, rendez-vous donc vendredi à partir de 19 heures à l'hôtel de Bourgtheroulde, place de la pucelle à Rouen. Les babyfoot customisés sont aussi exposés jusqu'à jeudi soir au centre d'art contemporain de Saint-Pierre-Varengeville.