Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

A Strasbourg, les Shadoks s'incrustent au musée Tomi Ungerer

-
Par , France Bleu Alsace

Les Shadoks entrent au musée! C'est une "première" pour ces personnages animés nés en 1968. À Strasbourg, le musée Ungerer offre un étage entier à ces drôles d'échassiers, à qui leur créateur, Jacques Rouxel, donnait vie grâce à un "animographe". L'exposition dure jusqu'au 8 juillet.

Comment s'y prenait-on Jacques Rouxel pour animer les Shadoks? Le musée Ungerer rend hommage au dessinateur français
Comment s'y prenait-on Jacques Rouxel pour animer les Shadoks? Le musée Ungerer rend hommage au dessinateur français - © aaa production Photo : musées de la Ville de Strasbourg / Mathieu Bertola

Strasbourg, France

Dans le cadre des "Rencontres de l'Illustration", et en partenariat avec une autre institution strasbourgeoise, le Shadok, Fabrique du numérique, le musée Tomi Ungerer consacre une exposition aux Shadoks et à leurs créateurs. Elle est inaugurée ce vendredi 16 mars 2018. Le Centre international de l'Illustration célèbre ainsi à la fois les 50 ans des petits personnages apparus à la télévision française en 1968 et les dix ans du musée dédié à l'illustrateur Tomi Ungerer.

Quand les Shadoks croisent les brigands de Tomi Ungerer - Aucun(e)
Quand les Shadoks croisent les brigands de Tomi Ungerer - © aaa production / Photo : musées de la Ville de Strasbourg / Mathieu Bertola

L'artiste alsacien assure qu'il n'a pas beaucoup côtoyé les Shadoks de Jacques Rouxel. Ceux-ci par contre ont croisé ses trois brigands, dessiné par Tomi Ungerer en 1961, puisqu'ils portent leurs hauts chapeaux noirs dans la saison 3, "Meu", diffusée en 1973. 

Une série inspirée par mai 68

La première saison, diffusée en 1968, s'inspire clairement "du bouillonnement culturel et du bouleversement social de l'époque", constate Thérèse Willer, la conservatrice en chef du musée, qui signe le catalogue de l'exposition. Le studio aaa production créé par Jacques Rouxel a prêté au musée strasbourgeois 250 dessins, story-boards et celluloïds utilisés pour la réalisation des quatre séries diffusées à la télévision en 1968, 1969, 1972 et 2000. Pour fabriquer le feuilleton, avant la généralisation du dessin par ordinateur, l'équipe se servait d'un "animographe", un appareil inventé par un ancien dessinateur français, Jean Dejoux. Il fallait tracer les Shadoks sur des supports de 5,6 sur 6,7 cm. 

La magie de l'animographe

Ces images de tailles réduites, très colorées, que l'on peut admirer en nombre au musée, sont très proches de la bande dessinée. Le Centre international de l'Illustration présente aussi des vidéos tirées des collections de l'INA. Ainsi on peut voir l'acteur français Jean Yanne commenter les courriers des premiers téléspectateurs, désorientés par ces dessins naïfs et les commentaires absurdes portés par Claude Pieplu

Pendant les vacances scolaires, le musée organisera des mini-ateliers pour les enfants - Aucun(e)
Pendant les vacances scolaires, le musée organisera des mini-ateliers pour les enfants - © aaa production Photo : musées de la Ville de Strasbourg / Mathieu Bertola

Le Centre propose aussi toute une série de visites commentées ainsi que des ateliers pour les familles. Il célébrera les 50 ans des Shadoks lors d'une "journée anniversaire" le dimanche 29 avril, en présence du compositeur de la musique des Shadoks, Robert Cohen-Solal. A 21h, le parvis du TNS accueillera "Ga Bu Zo Meu - Les Shadoks reloaded : un nouvel espoir", spectacle dédié à la célèbre série.

Les Shadoks et les Gibis coloniseront le musée Tomi Ungerer jusqu'au 8 juillet 2018, tous les jours, sauf le mardi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu