Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

A Strasbourg, une bibliothèque pas comme les autres : la cabane à livres du parc de l'Orangerie

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Les vacances, c'est un moment privilégié pour lire. Pas besoin d'un gros budget ! Strasbourg abrite plusieurs "boîtes à livres", assez petites, et, au parc de l'Orangerie, une "cabane à livres", riche de centaines d'ouvrages accessibles gratuitement.

La cabane à livres du parc de l'Orangerie à Strasbourg
La cabane à livres du parc de l'Orangerie à Strasbourg © Radio France - Corinne Fugler

Strasbourg, France

Ses bancs en bois incitent à la halte, il y a des centaines d'ouvrages sur ses étagères : la cabane à livres du parc de l'Orangerie, à Strasbourg, est gérée par une association de quartier, l'ADIQ, l'association de défense des intérêts des quartiers centre-est de Strasbourg. La cabane existe depuis 2011.

Chantal, bénévole de l'ADIQ, renseigne les promeneurs - Radio France
Chantal, bénévole de l'ADIQ, renseigne les promeneurs © Radio France - Corinne Fugler

Les bénévoles de l'ADIQ réceptionnent les dons de livres et renseignent les promeneurs sur le fonctionnement de la cabane. Tout est gratuit, on est prié de ne pas emporter plus de cinq livres par personne. Un par enfant, seulement, car les livres pour la jeunesse sont très demandés !

"On ne les classe plus parce que ce n'est pas possible ! On les classait au départ mais on s'est rendu compte que les gens les prenaient et les classaient n'importe comment..." explique Chantal, bénévole de l'ADIQ.

Chantal, bénévole de l'ADIQ

Une alternative à la bibliothèque publique

Polars, guides de voyage, livres de cuisine, tous ces livres circulent. Pour certains habitués, qui habitent le quartier, la cabane, c'est un peu une seconde bibliothèque :  "je prends, je redonne, même des livres tous neufs que je viens d'acheter" précise Marie. 

"C'est une grande partie de mes lectures !" ajoute Françoise. "Dans mon panier, je ramène tout simplement des livres. Et je fais le tour. Je trouve que c'est super, c'est très diversifié, les gens sont respectueux des lieux, c'est pas mal. Je viens régulièrement ici."

La cabane aimante à la fois des habitués et de nouveaux lecteurs

les livres pour enfants ne restent jamais longtemps dans les étagères - Radio France
les livres pour enfants ne restent jamais longtemps dans les étagères © Radio France - Corinne Fugler

Les stocks de livres sont parfois pillés. Les bénévoles apposent le tampon de l'ADIQ sur chaque livre mais repèrent parfois leur marque dans les ouvrages proposés par les bouquinistes...

Ouverte d'avril à novembre, de jour comme de nuit, la cabane a déjà été incendiée à deux reprises. Il a fallu la reconstruire complètement en 2012 puis en 2016. 

Visiter la cabane à livres avec Corinne Fugler