Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Toulon et La Seyne, des affiches pour soutenir le monde de la culture

-
Par , France Bleu Provence

Elles n'ont pas pu vous échapper si vous avez circulé ces derniers-jours à Toulon ou La Seyne-sur-Mer : 200 affiches rose vif "Soutien aux métiers de la culture et de événementielle" ont été collées sur les panneaux d'expression libre. Une opération de la société seynoise "Com N’Diff".

Deux cents affiches ont été posées sur les panneaux de Toulon et La Seyne-sur-Mer par la société Com N'Diff
Deux cents affiches ont été posées sur les panneaux de Toulon et La Seyne-sur-Mer par la société Com N'Diff - Boris Touaty

Elles attirent immédiatement votre regard ! Deux-cents affiches rose vif "Soutien aux métiers de la culture et de l'événementiel" ont envahi les panneaux d'expression libre de La Seyne-sur-Mer et de Toulon, à l'endroit même où vous voyiez avant le confinement les affiches des concerts du Zénith Oméga de Toulon, des spectacles de l'opéra ou celles annonçant le Grand Prix de France de F1 du Castellet.

C'est une opération de la société seynoise "Com N’Diff", entreprise d’affichage elle-même durement touchée par les conséquences du confinement.

4.000 affiches par mois avant le confinement... zéro depuis la mi-mars

Selon Boris Touaty, fondateur de "Com N'Diff', "l'entreprise devrait à cette période de l'année, tourner à plein régime avec tous les événements culturels de l'été à annoncer. Mais aujourd'hui, tous les spectacles et rendez-vous sont annulés et on ne fait plus rien du tout." En temps normal, "Com N'Diff" pose 4000 affiches par mois… depuis la mi-mars, elle en a collées zéro ! Les trois salariés de la PME varoise sont au chômage partiel et les pertes sont estimées, pour le moment, à au moins 100.000 euros. 

"Ne nous oubliez pas !"

"Nous ne sommes pas les seuls touchés par la crise, c'est tout le secteur de la culture et ses nombreux prestataires qui souffrent" explique Boris Touaty. "Nous voulions donc leur apporter notre soutien avec ces affiches. Elles vont aussi rappeler aux Varois que la culture est finalement présente partout. C'est une piqûre de rappel pour leur demander de ne pas nous oublier !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess