Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Toulouse, l'impatience (et la prudence) des gérants de boîtes de nuit

-
Par , France Bleu Occitanie

Il y a désormais une date et un calendrier de réouverture bien précis pour les discothèques. Les boîtes de nuit pourront rouvrir à partir du 9 juillet, sans jauge de public à l'extérieur. Une bonne nouvelle pour la profession, mais pas un gage de reprise immédiate pour tous à Toulouse.

Le Cri de la Mouette à Toulouse attendra encore jusqu'à septembre pour rouvrir.
Le Cri de la Mouette à Toulouse attendra encore jusqu'à septembre pour rouvrir. © Radio France - Marius Delaunay

"Honnêtement, c'est une très bonne nouvelle". Voilà comment Ivo Danaf, président de l'UMIH en Haute-Garonne a accueilli ce lundi 21 juin, jour de fête de la Musique (un signe ?) le protocole de reprise officiel donné par le gouvernement. Fermées depuis mars 2020, les discothèques rouvriront à compter du 9 juillet avec une jauge de 100% en extérieur et de 75% à l'intérieur, a également annoncé le ministre délégué aux PME, Alain Griset.

Pas de masque obligatoire, pas de jauge à l'extérieur 

Le port du masque ne sera pas obligatoire mais recommandé. Autre contrainte, l'accès aux établissements ne pourra pas se faire sans le pass sanitaire. Un pass à remplir via l'application "Tous Anti-Covid". Il y aura trois options possibles : être vacciné à 100%, avoir réalisé un test antigénique ou bien avoir été contaminé par le Covid-19 et dégager une réponse immunitaire.

Il nous manque encore des détails techniques, comme les clients assis ou pas, de quelle façon on peut servir au bar ou pas... Mais déjà les conditions de réouverture vont sauver tous les établissements de plein air, c'est une très bonne nouvelle pour les saisonniers" - Ivo Danaf, président de l'Umih 31. 

La prudence reste tout de même de mise pour bon nombre de gérants de discothèques, notamment celles d'intérieur. Au Cri de la Mouette par exemple sur les allées de Brienne à Toulouse, un lieu iconique de la nuit toulousaine, pas question de rouvrir de sitôt. "Le pass sanitaire, ça ne va pas être facile à appliquer" admet Erich Sperling, le gérant des lieux depuis une dizaine d'années. "Tous les jeunes ne l'auront pas déjà, et puis je les connais. Ils seront nombreux à ne pas vouloir se faire vacciner et à quand même vouloir profiter".

Des réouvertures pour septembre

Dans cette péniche posée sur le canal, difficile en effet d'accueillir beaucoup de monde avec une jauge à 75%, une centaine de personnes tout au plus. Et surtout, l'été n'est pas une période propice à l'ouverture pour les discothèques de ce type situées en centre-ville. C'est même habituellement la période où l'établissement ferme ses portes, faute d'affluence. 

La bonne nouvelle pour Erich, c'est que les aides gouvernementales seront maintenues jusqu'à la fin du mois d'août pour ceux comme lui qui ne pourront pas rouvrir cet été à cause des contraintes sanitaires. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess