Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

À Valence, entre déception et satisfaction pour les amateurs du Tour de France

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Le peloton du Tour de France va s'élancer dans sa dernière étape ce dimanche soir. Avec un parcours modifié et l'espoir d'une victoire française, les amateurs de cyclisme rencontrés dans un magasin de vélos à Valence sont à la fois satisfaits et déçus de cette édition de la Grande Boucle.

Grégory, l'un des vendeurs, est déçu mais il regarde déjà vers l'année prochaine
Grégory, l'un des vendeurs, est déçu mais il regarde déjà vers l'année prochaine © Radio France - François Breton

Valence, France

Il y a forcément un peu de déception chez les amateurs de cyclisme alors que le Tour de France se termine ce soir sur les Champs-Élysées. Les Français Julian Alaphilippe et Thibaut Pinot étaient bien placés au classement général. Mais l'étape du col de l'Iseran aura été fatale. 

Le premier a perdu son maillot jaune alors qu'un orage de grêle obligeait les organisateurs à arrêter la course. Le second, incapable de pédaler suite à une blessure à la cuisse, a dû abandonner en cours d'étape.

"On y croyait" 

"On a vu les Français presque en tête, on y croyait !", raconte Franck, une pointe d'amertume dans la voix. Cet amateur de VTT a quand même apprécié le spectacle et les péripéties de cette grande boucle. "Le dénouement se joue dans les dernières étapes des Alpes, avec le parcours raccourci, complète Simon, 21 ans. C'était quand même atypique et pour les spectateurs ça fait du bien de voir autre chose qu'un scénario prédéfini."

Parmi les bons souvenirs qui reviennent, il y a la victoire de Julian Alaphilippe lors du contre-la-montre de Pau. "Je comptais les secondes qu'il allait gagner" raconte, avec les yeux qui pétillent, Antonin. Et puis, il ne faut pas oublier la victoire de Thibaut Pinot au col du Tourmalet dans les Pyrénées. "Ça fait toujours quelque chose de voir un Français gagner dans un col mythique", confesse Simon.

Le seul lot de consolation, ça sera le maillot à pois du meilleur grimpeur, conservé par Romain Bardet à l'issue de l'avant-dernière étape ce samedi. Certains supporters, comme Grégory, vendeur dans le magasin, pensent à l'année prochaine : "On l'a un peu mauvaise pour nos Français, mais ce n'est que partie remise pour 2020."

Choix de la station

France Bleu