Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

A Vauville, la magie de voir les avions voler

Le vol gracieux de planeurs, les loopings d'hélicoptères, les jets aussi rapides qu'en vrai. C'était dimanche dans le ciel de Vauville. Le club d'aéromodélisme organisait comme chaque année son meeting aérien avec démonstration de maquettes.

Rendez-vous désormais traditionnel, le meeting d'aéromodélisme de Vauville a fait le plein dimanche.
Rendez-vous désormais traditionnel, le meeting d'aéromodélisme de Vauville a fait le plein dimanche. © Radio France - MB

Vauville, France

A Vauville, on a le nez en l'air et l'oreille attentive, car les bruits de moteurs n'ont rien à voir entre celui d'une grosse maquette d'avion militaire ou d'un jet surpuissant. On a aussi les étoiles dans les yeux, car ici, qui n'a pas rêvé de s'installer aux manettes ? 

Pascal Roblot et Blandine Gilon sont des pilotes expérimentés, mais les deux pieds sur terre. Ils font voler des racers, des avions très légers d' 1 mètre 30 d'envergure tout en carbone. "Ils peuvent voler jusqu'à 300 kilomètres/heure", explique Pascal. 

Tous les deux parlent avec enthousiasme de leur passion, comme beaucoup ici, pilotes ou spectateurs. L'adrénaline de la vitesse, la minutie de la mécanique, la fierté de construire un avion à partir de rien, les motivations sont variées.

Il y a aussi les curieux qui viennent pour la première fois, comme Sylvain. Amateur de maquettes, il a fait la surprise à son fils de sept ans, qui adore les avions. Mais à Vauville, que l'on soit jeune ou moins jeune, l'émerveillement est le même : "je n'avais jamais vu ça, s'enthousiasme Sylvain, c'est superbe."

Choix de la station

France Bleu