Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

À Vézelay, des chiens de traîneaux athlètes de haut niveau

samedi 10 novembre 2018 à 19:34 Par Kevin Dufreche, France Bleu Auxerre

Comme chaque année, des passionnés de chiens de traineaux organisent des randonnées autour de Vézelay. L'occasion de découvrir ce sport méconnu, et de constater que huskys et consorts sont de véritables sportifs.

En l'absence de neige, les chiens s'entrainent à tirer des sortes de karts sans moteur sur les routes de campagne et dans les sous-bois.
En l'absence de neige, les chiens s'entrainent à tirer des sortes de karts sans moteur sur les routes de campagne et dans les sous-bois. © Radio France - Kevin Dufreche

Vézelay, France

Ce n'est pas le grand Nord, il n'y a pas de neige, et pourtant, le début du parc naturel régional du Morvan autour de Vézelay devient tous les ans le 11 novembre le terrain de jeux de nombreux chiens de traîneaux. C'est une trentaine de mushers, pilotes d'attelage, et 150 chiens qui viennent profiter des randonnées organisée tout le week-end par le foyer d'éducation populaire de Saint-Père.

Un bon entrainement avant l'hiver

Ces chiens spécialisés dans le tirage de traîneaux ont besoin d'être entraînes. "C'est comme un humain, pour faire des courses faut s’entraîner régulièrement, explique Thierry, qui pratique ce sport depuis 18 ans. En saison, on les entraîne quatre ou cinq fois par semaine. L'été, ils ne courent pas parce qu'il fait trop chaud." Et oui les huskys ou autres chiens groenlandais ne sont plus aptes à l'effort quand le mercure dépasse... 10° !

Casque en main et combinaison façon pilote de Formule 1, Cathy vient chaque année depuis le département de l'Indre pour faire courir ces chiens sur les parcours proposés : "c'est plus montagneux que chez moi. Ça me permet de les faire travailler dans les montées", souligne-t-elle. Un bon moyen de préparer les véritables courses de traîneaux qui arriveront cet hiver. 

Parce qu'à Vézelay évidemment, pas de neige au mois de novembre, et donc pas de traîneaux, mais des sortes de kart, ou des quads sans moteur à faire tirer aux chiens. "C'est pas parce qu'on est en France : en Alaska aussi les chiens courent sur terre, parce qu'il n'y a pas de neige toute l'année !", explique Thierry.

Des programmes rigoureux

"Au niveau des séances d'entrainement, soit on travaille sur le poids en leur faisant tirer des charges lourdes, soit l'endurance, en faisant des parcours plus longs", détaille Cathy, qui gère un bel équipage de huit huskys.

"Ce sont des athlètes. Nous on est là pour les accompagner, mais ce sont eux les vrais sportifs."

Et ces passionnés veulent rappeler que les chiens ne souffrent pas, même si ça peut sembler "cruel" de faire tirer de lourdes charges à ces animaux. "C'est un plaisir pour le chien, assure Michèle Guyot, l'organisatrice des randonnées. C'est un plaisir pour eux de tirer ! Ce sont des chiens qui ont besoin de courir, de faire du sport."

C'est ce genre d'engin, ici un quad sans moteur, que tirent les chiens en lieu et place des traineaux. - Radio France
C'est ce genre d'engin, ici un quad sans moteur, que tirent les chiens en lieu et place des traineaux. © Radio France - Kevin Dufrêche
Vézelay, dans l'Yonne - Radio France
Vézelay, dans l'Yonne © Radio France - Denis Souilla