Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Affluence maximale autorisée divisée par quatre au centre aquatique Carré d'O à la Riche

-
Par , France Bleu Touraine

Le centre aquatique Carré d'O à la Riche est une des deux premières piscines de la Métropole de Tours à avoir rouvert ses portes, ce lundi 22 juin. Les mesures sanitaires sont drastiques dans les vestiaires et les bassins. Les extérieurs et l'espace bien-être restent fermés.

La fréquentation maximale tolérée est maintenant de 5 nageurs par ligne d'eau, au carré d'O
La fréquentation maximale tolérée est maintenant de 5 nageurs par ligne d'eau, au carré d'O © Radio France - ©Boris Compain

Avant même d'entrer dans le centre aquatique Carré d'O, à la Riche, le public passe devant un panneau d'information avec les innombrables consignes : 

  • Port du masque obligatoire jusqu'aux vestiaires, ou il faut se rendre en suivant un cheminement inscrit au sol
  • Fermeture des extérieurs, du solarium, du jacuzzi, du bain bouillonnant et du Sauna-Hammam
  • Transats, fauteuils et jeux d'enfants supprimés
  • Interdiction des serviettes, sacs et claquettes au bord du bassin
  • Les seuls équipements personnels autorisés sont les chaussons et lunettes de piscine et une bouteille d'eau à votre nom. Le bonnet de bain, lui, est recommandé. Il est possible d'emprunter palmes ou planches, que les maîtres-nageurs désinfectent après chaque utilisation.

Le protocole sanitaire complet est consultable sur le site internet centre-aquatique-carredo.com

Pas plus de 75 personnes et une durée de baignade limitée à 1h30

Pour gérer ces nombreuses contraintes, il a fallu limiter l'affluence. Carré d'O n'accueille pas plus de 75 personnes, au maximum, au lieu de 300 avant la pandémie. La baignade ne peut pas durer plus d'une heure et demi : "Quand un nageur arrive, on lui donne un bracelet d'une certaine couleur. Résultat, 75 minutes plus tard, on prévient tous les gens avec un bracelet de cette couleur qu'ils doivent se préparer à sortir" explique Laetitia, maître-nageuse.

Le protocole nous oblige à fermer toutes les trois heures pour une désinfection plus poussée

Le centre aquatique a été obligé d'adapter ses horaires : "Outre des nettoyages constants dans les vestiaires, par exemple, pendant que les nageurs sont là, le protocole nous oblige aussi à fermer toutes les trois heures pour une désinfection plus poussée" explique le responsable de Carré d'O, Hermann Galvani. "Par exemple, le lundi, on ouvre au public de 14h à 16h30 puis de 17h30 à 20h et de 16h30 à 17h on désinfecte avec une machine les vestiaires et les plages des bassins".

La distanciation s'applique aussi dans les lignes d'eau

La distanciation s'applique partout, évidemment : interdiction d'être plus de deux personnes à discuter sur le bord du bassin, et dans l'eau, la réglementation est très stricte dans les lignes de nage : On sert à droite, on ne double pas et on limite les arrêts en bouts de ligne. Les quatre lignes d'eau ne peuvent pas accueillir plus de 5 nageurs en même temps : "On espère qu'on n'aura pas trop besoin de faire la police. Faut que chacun joue le jeu pour que tout le monde soit satisfait" rappelle Laetitia.

En ce premier jour, seule une dizaine de nageurs étaient présents à l'heure de la réouverture, lundi à 14 heures. En revanche, avec une fréquentation maximale divisée par quatre, Hermann Galvani redoute un peu la période estivale si le protocole n'est pas assoupli d'ici là : "Dès les premières fortes chaleurs, chez nous comme dans les autres piscines de la Métropole, la demande est forte. On refusait régulièrement du monde quand on pouvait accueillir 300 personnes...alors avec seulement 75 nageurs autorisés, il y aura sans doute souvent du monde qui devra patienter à l'entrée le temps que d'autres personnes ne sortent".

A l'entrée du centre aquatique Carré d'O, un panneau détaille les nombreuses obligations à respecter.
A l'entrée du centre aquatique Carré d'O, un panneau détaille les nombreuses obligations à respecter. © Radio France - ©Boris Compain

Ce lundi 22 juin est aussi la date de réouverture de la piscine Ernest-Watel, à St-Cyr-sur-Loire. Mardi, ce sera au tour de la piscine Vallerey d'Amboise, puis progressivement, toutes les piscines du département devraient accueillir à nouveau le public, même si à chaque fois, en raison des nombreuses mesures sanitaires, l'affluence sera très fortement limitée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu