Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Agglomération de Nancy : le cinéma Royal à Saint-Max passe au son 3D

lundi 30 octobre 2017 à 7:37 Par Isabelle Baudriller, France Bleu Sud Lorraine

A Saint-Max, dans l'agglomération nancéienne, le cinéma Royal entre dans une nouvelle ère du son : le son immersif. L'équipement est installé. Il faudra attendre le 6 décembre et la sortie du film "Paddington 2" pour en profiter. 40 salles seulement disposent de cette technologie en France.

La salle 1 du Royal Saint-Max et sa nouvelle technologie de son immersif DTS-X
La salle 1 du Royal Saint-Max et sa nouvelle technologie de son immersif DTS-X - Hervé Roux

Petit cinéma mais technologie dernier cri ! A Saint-Max, dans le Grand Nancy, Hervé Cassin, le propriétaire et homme-orchestre du cinéma Royal depuis 1990, vient de s'équiper d'un système de son totalement innovant : le son immersif. L'équivalent de la 3D pour l'image avec un positionnement des enceintes en demi-cercle.

"Vous êtes dans l'action", explique Hervé Roux, consultant pour la technologie DTS Europe, "c'est-à-dire qu'une abeille va passer dans tout l'espace autour de votre tête, un train qui arrive par derrière va vous arriver vraiment par derrière. Ça peut être impressionnant et créer la surprise. Ça aide l'image, le son devient vraiment un élément central". "Toutes mes enceintes sont complètement indépendantes les unes des autres", précise Hervé Cassin.

Ça donne une sensation d'environnement réel" - Hervé Cassin

Hervé Roux, consultant pour la technologie DTS Europe et Hervé Cassin (premier plan), propriétaire du Royal - Radio France
Hervé Roux, consultant pour la technologie DTS Europe et Hervé Cassin (premier plan), propriétaire du Royal © Radio France - Isabelle Baudriller

Sur 5.500 salles en France, la salle n°1 du Royal - qui compte deux salles pour 260 places au total - est la quarantième équipée du son immersif, la quatrième dans le Grand Est, après Strasbourg et Verdun. Hervé Cassin n'est pas peu fier de se démarquer ainsi : "on dit toujours cinéma de quartier, ce que je ne supporte plus. Je suis un cinéma de proximité, c'est totalement différent ! Ce n'est pas parce qu'on est une petite entreprise qu'on ne peut pas investir et apporter le meilleur à ses clients. Aujourd'hui, la meilleure projection - et je n'ai pas peur de le dire - se trouvera à Saint-Max et pas ailleurs !"

Un investissement de 35.000€ pour le patron du Royal qui n'envisage pas, pour le moment, d'augmenter le prix des entrées. La place en tarif plein coûte 8€50. Le son immersif ne fonctionne qu'avec des films mixés avec cette technologie. Pour le Royal, il faudra attendre la sortie du film "Paddington 2" le 6 décembre pour prendre pleinement la mesure de ce son dernier cri. En attendant, les spectateurs se feront une idée à travers deux courts-métrages présentés avant les séances : un film d'animation "Locked Up" et une performance musicale de Nigel Stanford, "Cymatics".

Le son immersif au cinéma Royal de Saint-Max : reportage d'Isabelle Baudriller