Culture – Loisirs

Aix-les-Bains : la lente renaissance du chateau de la Roche du Roi

Par Bleuette Dupin, France Bleu Pays de Savoie dimanche 18 septembre 2016 à 6:40

D'ici deux ans le plus gros des travaux d erestauration devrait être achevé
D'ici deux ans le plus gros des travaux d erestauration devrait être achevé © Radio France - B.Dupin

Il a été livré aux squatteurs, aux tagueurs, aux pilleurs et aux vandales durant des années. Pour ces journées du patrimoine Le château de la Roche du Roi, villa art déco construite en 1900 sur les hauteurs de la ville thermale n'ouvre pas au public: il est en plein travaux.

Depuis quelques mois, les nouveaux propriétaires n'appellent plus la police pour venir déloger des visiteurs importuns, mais les nouvelles habitudes ont été difficiles à prendre après des années d'abandon. L'ancien propriétaire refusait de le vendre mais aussi de l'entretenir. La ville d'Aix-les-Bains a demandé à la justice de l'expulser parce qu'il laissait se dégrader ce bâtiment en partie classé. Elle a obtenu gain de cause en cassation, a racheté le bâtiment et l'a revendu il y a tout juste un an à un couple tombé amoureux du château de la Roche du Roi en dépit de son état.

Objectif: restaurer le château comme à son origine

Elena et Victor Asensio, elle russe et lui espagnol, ont décidé de faire de ce bâtiment leur lieu de résidence à l'issue d'énormes travaux. Une première tranche d'un peu plus d'un million et demi d'euros, financée en partie par le ministère de la culture a démarré. Ils espèrent avoir réalisé 80% de la restauration d'ici deux ans. La première étape va consister à restaurer les joints des pierres, les toitures en ardoise, les charpentes, les terrasses, les ferronneries.

Ensuite il y aura tous les intérieurs à restaurer. Elena Asensio tient à ce que la restauration soit d'origine. Elle recherche d'ailleurs les cheminées, les parquets en marqueterie, les glaces d'origine. Son époux pense que cela se trouve sur le marché parallèle des antiquités, il dit que ce n'est qu'une question de prix.

Un bâtiment unique pour sa propriétaire

Quand on leur demande ce qu'ils sont venus faire dans cette galère, eux qui étaient confortablement installés dans une villa à Annecy-le-Vieux, Victor Asensio, industriel à Vougy, explique que c'est son épouse qui est tombée amoureuse de ce bâtiment et qu'il a suivi. "On n'a pas acheté pour faire un investissement immobilier, dit-il. C'est un coup de cœur de mon épouse ".

Les nouveaux propriétaires souhaitent à terme organiser des expositions en sous-sol, au niveau des arcades du château de la Roche du Roi - Aucun(e)
Les nouveaux propriétaires souhaitent à terme organiser des expositions en sous-sol, au niveau des arcades du château de la Roche du Roi - Inventaire général du patrimoine culturel de Rhône-Alpes

Elena Asensio, archéologue de formation, qui connait comme sa poche l'un des plus beaux musées du monde, le musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg, a eu un coup de cœur pour le château de la Roche du Roi, " parce qu'il est unique ", dit-elle. Pas question de le laisser aux pilleurs. Les propriétaires qui ont habité Barcelone, Berlin, veulent en faire leur habitation mais aussi un lieu d'exposition pour les jeunes artistes français.

Partager sur :